Pyrénées : il n’y aura pas de ski en Andorre pour les non-résidents pendant ces vacances scolaires

En raison de la situation sanitaire, tout déplacement de la France vers l’Andorre et inversement reste fortement déconseillé et très encadré et ce jusqu’à nouvel ordre. La frontière franco-andorrane demeure néanmoins ouverte mais l’accès aux pistes de ski est réservé aux résidents.

En raison de la situation sanitaire, les stations de ski d'Andorre sont réservées uniquement aux résidents et ce jusqu'à nouvel ordre.
En raison de la situation sanitaire, les stations de ski d'Andorre sont réservées uniquement aux résidents et ce jusqu'à nouvel ordre. © Lionel Bonaventure / AFP

Le 2 janvier 2021 dernier, les stations de ski d’Andorre ont partiellement ouvert leurs installations aux résidents de la principauté. En fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, la volonté était de pouvoir ouvrir à tous les visiteurs. Ce ne sera pas le cas. Ne pensez pas chausser les skis si vous passez la frontière... l’accès aux pistes de ski reste bien réservé aux résidents exclusivement. Les touristes peuvent malgré tout acheter un forfait Natura pour pratiquer, entre autres activités, le ski de fond et les raquettes sur les pistes et sentiers balisés de Grandvalira, la plus grande station d'Andorre.

Une fois en Andorre, sachez également que dans l’hôtellerie et la restauration, des restrictions sont appliquées, comme par exemple un maximum de quatre personnes à table. 

Si vous souhaitez malgré tout passer la frontière pour aller faire quelques courses en Andorre, aucun test n’est officiellement exigé par les autorités andorranes. Sachez toutefois que des restrictions s'appliquent pour le retour sur le territoire français. En effet, le 29 janvier 2021 dernier, le Premier ministre Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures restrictives entrées en vigueur à compter du dimanche 31 janvier.

Un test obligatoire pour le retour en France

Depuis le 31 janvier 2021, il y a obligation de présenter un test PCR ou TMA négatif de moins de 72 heures pour accéder au territoire français depuis n’importe quel pays de l’espace européen et donc depuis l’Andorre. 

Le test TMA, pour Transcription Mediated Amplification, est peu connu en France mais largement utilisé en Andorre. Comme le PCR, il se pratique lui aussi via un prélèvement nasopharyngé qui est envoyé en laboratoire pour être analysé. Ce test est moins cher que le PCR et l'analyse parvient plus rapidement.

Les tests TMA sont reconnus au même titre que les tests PCR pour accéder au territoire français. Ils peuvent être réalisés dans le centre de dépistage ouvert par le Gouvernement andorran au 5ème étage du parking communal de Prat de la Creu à Andorre-la-Vieille (sur rendez-vous uniquement : +376 821 955) ainsi que dans les laboratoires privés de la Principauté. Leur prix s'elève 40 euros à régler sur place à l’officier ministériel. Le résultat est envoyé par email 24 heures plus tard.

Le test étant valable 72h, si votre séjour dure moins longtemps, il peut être effectué en France avant le départ. Cette mesure s’applique à toutes les frontières, qu’elles soient terrestres, aériennes ou maritimes. 

Dérogations prévues

Toutefois, une dérogation est prévue pour les résidents transfrontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile pour une durée inférieure à 24 heures, les professionnels du transport routier et les travailleurs transfrontaliers.

Retrouvez toutes les informations sur les voyages internationaux et les exigences de tests PCR ou TMA sur le site Conseils aux voyageurs.

Vous trouverez également d'autres informations utiles concernant l'accès à l'Andorre en cliquant ICI.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pyrénées nature montagne andorre international covid-19 santé société vacances sorties et loisirs ski sport stations de ski économie tourisme