Argelès-sur-Mer : alternative écologique à la voiture, une vingtaine de petits-trains assure le transport des campeurs

Dans la capitale européenne du camping, une vingtaine de petits-trains touristiques sur roues se charge du transport de passagers. Ces Trainbus sillonnent plages, commerces et attractions. De quoi être l’atout mobilité privilégié des vacanciers mais aussi des riverains en période estivale.

Les 3 wagons du convoi vous emmènent à la plage, faire vos courses en ville ou accéder aux infrastructures et services. Ils vous conduisent également dans les communes alentours.

La vingtaine de petits-trains est au service de la capitale européenne du camping. De quoi se laisser transporter et éviter à 4.000 voitures de circuler par jour dans les rues étroites de la station balnéaire.

Pour les Argelésiens, ce moyen de transport insolite représente un véritable gain de temps et évite de longues et fastidieuses minutes de recherche de places de stationnement en centre-ville, souvent saturé. Il permet aussi d'admirer le paysage. "En voiture, c'est toujours droit, on n'a pas le temps de regarder à droite à gauche. Le petit-train fait des arrêts et on peut voir le paysage".

Les trains assurent une large couverture en période estivale. Ils desservent 36 arrêts sur quatre lignes et sont gratuits pour les habitants de la commune.

Une aubaine pour les campings

A Argelès, près de 90% des campings ont adopté ce service. Pascal Champel est propriétaire d’un établissement situé à plusieurs kilomètres du front de mer. Pour lui, le Trainbus est une véritable aubaine. "Grâce à ce service, les gens peuvent aussi choisir notre établissement".

Chaque saison, près de deux millions de personnes utilisent l’un de ces trains. Un développement du transport urbain porté par la société Trainbus, une PME familiale. L’entreprise a 20 ans d’expérience sur les routes d’Argelès. Le cœur du business de Trainbus, c’est son activité de concessionnaire vendeur de petit-train.

Cette activité nous permet de commercialiser des produits et des services qui sont mis en test en grandeur nature dans une situation comme Argelès-en-Mer.

Marc Elalouf, directeur général du développement Trainbus

La PME catalane a déjà conquis plusieurs marchés à l’export et n’a pas fini son expansion. Mais au-delà de ravir les touristes, le trainbus attire également les grandes marques.

"Nous vendons des supports publicitaires sur toute la commune, puisque les annonceurs traditionnels ont une rupture de communication l’été", explique Marc Elalouf. Un partenariat privé-privé qui génère 1,2 million d’euros de chiffre d’affaires annuel et 120 emplois en saison.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société transports en commun économie transports tourisme loisirs sorties et loisirs mobilité vacances insolite