Cet article date de plus de 4 ans

Opération dragage dans le port d'Argelès-sur-Mer pour retrouver de la profondeur

Opération exceptionnelle dans le port d'Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Depuis un mois, près de 5.000 m3 de sédiments apportés par les rivières sont extraits pour regagner de la profondeur dans le port de la cité touristique. Facture, 300.000 euros.
Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) - le dragage du port a débuté - 8 avril 2016.
Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) - le dragage du port a débuté - 8 avril 2016. © F3 LR D.Bérhault

C'est un manège inhabituel qui se déroule à l'entrée du port d'Argelès-sur-Mer. Toute la journée, des barges vont et viennent pour récuperer la vase extraite par une grue sur barge. C'est la 3ème et dernière phase de cette opération de dragage débutée il y a un mois.

Le but est d'augmenter le tirant d'eau, dans le port, qui s'envase jour après jour. A la sortie du Valmarie et du Priou, des petites rivières qui se jettent dans le port, la perte de profondeur est de 20 à 50 cm.
Quant à la Massane, à elle seule, elle a drainé près de 4.000 mètres cubes d'alluvions et de sédiments, entraînant une réduction d'un mètre 20 de profondeur.

Les 5.000 mètres cubes de vase extraits du lit du port sont stockés dans un réservoir géant. Une fois séchés et désalés, ils seront utilisés comme remblai. Les analyses de ces résidus n'ont revélé aucune pollution.

Ce dragage qui devrait se terminer d'ici une dizaine de jours va coûter 300.000 euros.

durée de la vidéo: 01 min 47
Argelès-sur-Mer (66) : les travaux de dragage du port ont débuté ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ports économie transports transports maritimes environnement société mer littoral aménagement du territoire travaux publics