Pyrénées-Orientales : la saison touristique s'annonce plutôt bonne mais avec une fréquentation très française

En ce début de saison estivale les réservations sont au rendez-vous. Petite particularité de cette année post-covid, les touristes étrangers désertent la France.
Si pour le moment les allées des campings sont désertes, elles devraient se remplir dans les prochaines semaines - 01.07.21
Si pour le moment les allées des campings sont désertes, elles devraient se remplir dans les prochaines semaines - 01.07.21 © MaxPPP - Clementz Michel

A Maureillas-las-Illas, petite commune des Pyrénées-Orientales, la saison estivale se prépare. Les professionnels s'activent pour accueillir les premiers touristes, encore discrets pour le moment.

Des réservations de dernière minute

Si pour l'instant, les allées des campings sont désertes, elles devraient se remplir dans les prochaines semaines. 

Le covid a influencé sur la dernière minute à 100%. D’habitude en janvier, février on a beaucoup de réservations là on en n'a pas eu une seule. Les gens ne préfèrent pas s’engager si ils ne sont pas sûrs de venir.

Marie-Pierre Grimaux, directrice d'un camping à Maureillas-las-Illas

Des réservations de dernière minute, conséquence directe de la crise sanitaire, difficiles à gérer pour ces professionnels. D'autant plus que les habitudes touristiques ont été également bouleversées par la crise. 

Les trois-quarts des touristes ont prévu de rester dans l'Hexagone

Malgré l'instauration du Pass sanitaire, difficile de projeter ses vacances à l'étranger. Conséquence : la fréquentation s'annonce cette année encore, très française. Une récente étude montre que 7 Français sur 10 ont l'intention de partir en vacances cet été : les trois-quarts ont décidé de rester dans l'Hexagone.

Parmi eux, la moitié a opté pour le littoral : la côte méditerranéenne est la plus prisée et c'est la station balnéaire d'Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales qui rafle la première place. 

On a beaucoup d'annulations de la part des touristes anglais car il y a une quarantaine qui est imposée. Je pense qu’on aurait plus de monde si les étrangers pouvaient circuler comme ils le voudraient.

Brigitte Mathey, directrice d'un hôtel à Maureillas-las-Illas

Dans l'établissement de Brigitte, 10 des 13 chambres disponibles sont louées. La tendance se maintiendra-t-elle tout l'été ? Ce qui est sûr en revanche c'est que selon les professionnels du tourisme, le début de saison 2021 est bien meilleur que l'année précédente, même si il reste bien en deça de 2019. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie vacances sorties et loisirs montagne nature covid-19 santé société