• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les cerises de Céret sur la table d'Emmanuel Macron à l'Elysée

Les cerises primeurs de Céret cueillies samedi 4 mai prennent l'avion lundi 6 direction le Présidence de la République - 2019 / © A.Sabatier
Les cerises primeurs de Céret cueillies samedi 4 mai prennent l'avion lundi 6 direction le Présidence de la République - 2019 / © A.Sabatier

C'est une tradition : depuis 87 ans, les premières cerises cueillies à Céret dans les Pyrénées-Orientales sont envoyées au Président de la République. Une cagette offerte par la mairie et les producteurs a pris l'avion ce lundi 6 mai.

Par C.Alazet avec A.Sabatier

Depuis quelques années, elles ne sont peut-être pas les premières sur les marchés français, supplantées parfois par celles de Saint-Gilles dans le Gard, mais elles restent une marque d'excellence.

Et depuis 1932, ce sont elles qui sont envoyées au président de la République.

La tradition a été respectée cette année encore. Une cagette de cerises, des Burlat bien rouges, prend l'avion à 13h50 à Perpignan direction Paris, lundi 6 mai.

Une petite cagette est également prévue pour le pilote en charge de l'acheminement.

Arrivée prévue au palais de l'Elysée entre 17h et 18h ce lundi 6 mai.

A Céret, après avoir été retardée par le froid, puis la pluie, la cueillette bat son plein dans les vergers. Elle a commencé dès la semaine dernière mais les producteurs souhaitaient envoyer des cerises Burlat bien rouges à la présidence de la République.

Les cerises sont évidemment aussi disponibles pour tout le monde sur les marchés, pour l'instant entre 15 et 20 euros le kilo, mais le prix va baisser d'ici la fin mai, quand les autres variétés de cerises seront récoltées.

La récolte 2019 s'annonce bonne, autour de 150 tonnes pour la seule coopérative de Céret, 500 tonnes pour l'ensemble du Vallespir, soit un peu plus que l'année dernière.

La coopérative de Céret a commencé à recevoir des cerises lundi 6 mai mais elle ne tournera à plein régime qu'une semaine plus tard, vers le 13 mai 2019, selon Etienne Arnaudiès, responsable de la coopérative "La Melba".

En ce moment, on rentre 100 kilos de cerises par jour mais on va monter en puissance pour rentrer 10 à 15 tonnes par jour et le prix va baisser en fin de semaine.

Une tradition initiée en 1932


En 1932, quand mairie et producteurs ont l'idée d'envoyer leurs cerises à la présidence de la République, les pourparlers commencent avec l'équipe de Paul Doumer.
Mais un mois plus tard, c'est Albert Lebrun qui les reçoit : le président Doumer ayant été assassiné.

Après ses débuts un peu tragique, l'envoi de cerises primeurs se poursuit tous les ans. Et pas question de l'interrompre après 87 ans, explique le maire de Céret Alain Torrent.

Même si nous avons beaucoup moins de cerises qu'il y a 30 ans, tant que des cerises seront sur les plateaux et les côteaux de Céret, il faudra que nous envoyons des cerises à la présidence de la République.

 
Interview d'Alain Torrent, maire de Céret
Le maire divers gauche de Céret dans les Pyrénes-Orientales revient sur la tradition d'envoyer les cerises primeurs au Président de la République depuis 1932. - F3 pays Catalan


Reportage d'Alain Sabatier et Frédéric Savineau : 

Sur le même sujet

Nîmes : le dress code bleu-blanc, la nouveauté de la feria de Pentecôte 2019

Les + Lus