La mosquée d'Elne taguée et vandalisée

Publié le Mis à jour le

Une salle de prières d'Elne, dans les Pyrénées-Orientales, a été retrouvée taguée, ce jeudi matin. Un cocktail Molotov a également été jeté sur cette mosquée, provoquant un début d'incendie.


Tentative d'incendie


Des tags ont été retrouvés ce matin sur les murs de la mosquée d'Elne, près de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. "Islam" a été écrit sur un mur et "dehort" (sic) a été inscrit sur un autre mur. Un début d'incendie s'est également produit dans cette salle de prières après le jet d'un cocktail Molotov sur la porte de la salle.


Des voitures vandalisées


A noter que cette salle de prières existe depuis 16 ans et que c'est la première fois qu'elle est vandalisée. D'après nos informations, des voitures de personnes de confession musulmane demeurant à Elne ont également été vandalisées.


"France blanche"


D'autres tags ont été retrouvés non loin de la salle de prières, juste derrière la gendarmerie de la commune. "France blanche" a été peint sur un transformateur. Les initiales WP qui peuvent faire référence au "White power" (pouvoir blanc) ou au "Reichspartei" (le parti du Reich) ont été écrits sur deux fourgons garés non loin de là, des inscriptions accompagnées d'un sigle avec un cercle et une croix.

Interview d'Abdelkader Zellal, président de l'association de la "Fraternité" d'Elne.
durée de la vidéo: 00 min 18
Elne (66) : Interview d'Abdelkader Zellal, président de l'association de la "Fraternité"