Cet article date de plus de 8 ans

Les Pyrénées-Orientales en alerte rouge crue et inondation jusqu'à jeudi 6h

Météo France a placé le département des Pyrénées-Orientales en alerte rouge aux crues, jusqu'à jeudi à 6h du matin, en raison d'une crue très importante de la rivière Agly au nord de Perpignan. Le littoral reste en alerte orange houle, vague et submersion.
Carte Météo France - 6 mars 2013 à 15h
Carte Météo France - 6 mars 2013 à 15h © Carte Meteo France

Selon Vigicrues, l'Agly, qui passe à Tautavel et à Rivesaltes, connaît un "risque de crue majeure", comparable à celle très importante de novembre 1999, et des phénomènes de rupture ou de débordement de digues peuvent se produire.
Les Pyrénées-Orientales sont en alerte orange houle, vague et risque de submersion et l'ensemble du département est en alerte jaune, inondation, pluie et avalanche.

Des forts vents de secteur Est balaient le nord du bassin méditerranéen, dépassant 100 km/h ce matin au large du Var et des Bouches-du-Rhône.
Dans le Golfe du Lion de fortes vagues en provenance de l'est atteignent 6 m au large.

Le littoral des départements est concerné par le phénomène vagues et submersions. Une surélévation importante  du niveau de la mer (surcote) est générée par ces vents forts. Les niveaux d'eau sont très supérieurs aux niveaux habituellement observés. Des vagues atteignant 6m au large provoquent sur le littoral de forts déferlements. La conjonction de ces deux phénomènes pourra engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral.

Voir le site vigicrues

Météo France invite les habitants à éviter tout déplacement et à prendre toutes précautions nécessaires à la sauvegarde de leurs biens face à la montée des eaux, même dans les zones rarement touchées par les inondations.

L'alerte rouge n'est déclenchée que très rarement par Météo France depuis l'adoption de l'actuel système d'alerte météorologique en 2001.
La dernière avait été déclenchée à la mi-janvier dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées en raison de risques cumulés d'avalanches, de vents forts et de crues.

Dans le département de l'Aude, l'Orbieu, affluent de l'Aude, et la basse vallée de l'Aude sont en vigilance orange, ce qui fait craindre des "débordements importants".

En outre, les deux départements restent en vigilance orange face aux risques de submersion par la mer Méditerranée, grossie par les vents violents des deux derniers jours
.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations intempéries vent violent