Tempête Gloria : Météo France prévoit des pluies intenses sur les Pyrénées-Orientales

Mer démontée à Banyuls-sur-Mer, le 21 janvier au matin. / © FTV / O. Faissole
Mer démontée à Banyuls-sur-Mer, le 21 janvier au matin. / © FTV / O. Faissole

Le département des Pyrénées-orientales reste en alerte pluie-inondation jusqu'à jeudi matin 5 heures. D'importantes précipitations sont annoncées pour la nuit de mardi à mercredi pouvant cumuler sur la côte Vermeille jusqu'à 300 mm en 48 heures.

Par M. Lesprit

Neige et verglas dès 200 m d'altitude, fortes pluies : le département des Pyrénées-Orientales était placé ce mardi matin en vigilance orange par Météo-France. Après la neige, ce sont  surtout les inondations qui sont les plus redoutées. il faut s'attendre à d'importantes précipitations dans la nuit de mardi à mercredi nous précise Noël Mas prévisionniste à Météo France :

"Ça va toucher le massif du Canigou. On attend de fortes précipitations, autour de 300 mm voire plus localement. Ce sera le cas également sur la zone côtière où il faudra faire très attention entre Canet et la côte Vermeille où il peut y avoir des vagues-submersions".
 
 

Coupures de courant


Selon Enedis, environ 1 500 foyers ont été privés d'électricité dans le département dans la matinée, un chiffre tombé à 1 000 à la mi-journée. Des coupures ont notamment été constatées à Céret, à Maureillas-Las-Illas et à Saint-Laurent de Cerdans, dans le Vallespir.
 

Au sein de cette commune, environ 1 100 habitants se sont réveillés sans courant. A midi, une dizaine d'entre eux attendaient encore son rétablissement. Des missions de reconnaissance sont prévues tout au long de la journée, afin notamment de vérifier l'état des lignes électriques. 
 
Réparation d'une ligne 20 000 volts à Saint-Laurent-de-Cerdans, le 21 janvier. / © FTV / A. Chéron
Réparation d'une ligne 20 000 volts à Saint-Laurent-de-Cerdans, le 21 janvier. / © FTV / A. Chéron
 
En début d'après-midi, c'est à Perpignan et Cabestany que de nouvelles coupures de courant ont été constatées. Trois mille foyers sont concernés. 

Routes fermées, circulation difficile


Vers 8h, la circulation était perturbée sur plusieurs axes du département. L'autoroute A9, qui rallie l'Espagne, a été fermée en direction de l'Espagne entre Perpignan et Le Boulou en raison de chutes de neige sur le col du Perthus. Les poids lourds eux, ne pouvaient pas poursuivre au-delà de Sigean, au sud de Narbonne. Une zone de stationnement obligatoire avait été mise en place à hauteur de Béziers. 

La circulation a été rétablie à la mi-journée dans le sens France-Espagne. La préfecture indique que les camions, au nombre de 1 700 environ, vont pouvoir repartir de manière échelonnée. 
 


La RN320, entre La Vignole et La Croisade, était également coupée, tandis que les camions de marchandises (plus de 19 tonnes), avaient interdiction de rouler sur la RN116 de Villefranche-de-Conflent à Saillagouse, sur la RN20 de Bourg-Madame à l’entrée sud du tunnel, sur la RN320 de Porté-Puymorens à La Vignole et sur la RN22 de La Croisade au Pas-de-la-Case.
 
L'autoroute A9 fermée en direction de l'Espagne, seuls les chasse-neiges circulent ce mardi 21 janvier au matin. / © FTV / P. Georget
L'autoroute A9 fermée en direction de l'Espagne, seuls les chasse-neiges circulent ce mardi 21 janvier au matin. / © FTV / P. Georget

Des difficultés étaient également signalées sur la RN116 (Olette à Saillagouse), la RN22 (La Croisade au Pas de la Case), dans le Capcir et en haute Cerdagne. Des équipements spéciaux sont obligatoires sur ces secteurs. Les cols de Jau, Mantet et Roquejalère ont été fermés. 
 
 
Sur la côte, la circulation n'était ouverte que sur une seule voie de la  RD914 entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère en raison d'éboulements et d'inondations. L'évacuation des obstacles était en cours en fin de matinée.
 
Le Racou, ce mardi 21 janvier au matin. / © FTV / O. Faissole
Le Racou, ce mardi 21 janvier au matin. / © FTV / O. Faissole

A la mi-journée, la circulation était également interrompue sur quatre autres départementales; selon la préfecture : la D617, entre Canet-Plage et Europa, la D5 enre Villelongue et Toreilles, la D11 entre Canet-en-Roussillon et Saint-Nazaire, la D12 entre Bompas et Villelongue-de-la-Salanque.
 

Les transports en commun sont suspendus pour les journées de mardi et de mercredi dans les secteurs du Conflent, du Haut Vallespir, de la Cerdagne et du Capcir. Les bus scolaires ne circuleront pas non plus ce mardi à Céret, Le Boulou, dans le bas du Vallespir et à hauteur de Vinça.
 

 
Sur les rails, les trains ont cessé d'effectuer les liaisons Narbonne-Perpignan et Perpignan-Cerbère en tout début de matinée. Un peu avant 10h, le trafic avait repris sur les deux lignes. 
 


D'importants moyens déployés


La tempête Gloria est d'abord passée par l'Espagne, où elle a balayé le littoral de Valence à la Catalogne. Les intempéries y ont causé la mort d'au moins trois personnes.
 

D'importants moyens de secours ont été déployés en prévision des intempéries dans les Pyrénées-Orientales : la préfecture fait état de 390 sapeurs-pompiers engagés, dont une centaine en renfort d'autres départements. La brigade nautique de Saint-Cyprien, le peloton de gendarme de haute montagne et 140 gendarmes "sont en pré-alerte", précise le communiqué diffusé ce mardi.
 

"Grâce au fait qu'on a diffusé beaucoup d'informations en matière d'anticipation et de prévention, il y a eu très peu d'activité : deux interventions à 6h du matin, s'est félicité le général Jean-Pierre Salles-Mazou, directeur départemental du SDIS. Là, on est, en comptant l'activité normale, à 70 interventions réalisées et une trentaine en cours de reconnaissance. On a très peu de réelles actions en ce moment parce que les gens sont prudents et respectent les consignes de sécurité sur lesquelles j'insiste : ne pas aller sur les zones submergées, ne pas aller voir, et éviter de prendre le véhicule si on n'a pas besoin."
 
 

Pluie et vent attendus ce mardi 


Dans la nuit de lundi à mardi, les pluies les plus importantes sont tombées sur Le Boulou, avec 70 mm de précipitations relevées. En dessous de 1100 m, la neige a fait peu à peu place à la pluie, conformément aux prévisions de Météo-France. "L'air plus doux gagne tout le département, écrivaot l'organisme. La limite pluie-neige remontera au-dessus des 1000 m, pour se situer vers 1 300 à 1 500 m à la mi-journée."
 


Sur la côte, les vents étaient encore faibles en début de matinée. Mais des rafales jusqu'à 120 km/h étaient attendues dans l'après-midi. A la plage du Racou d'Argelès-sur-Mer, l'eau a commencé à se déverser dans les rues. Sur décision municipale, les habitants des deux premières lignes de maison, soit une quinzaine de personnes, avaient quitté leur logement dès lundi soir.  
 

Au Racou, certains habitants ont évacué leur maison en prévision du passage de la tempête Gloria, ici le 21 janvier. / © FTV/ O. Faissole
Au Racou, certains habitants ont évacué leur maison en prévision du passage de la tempête Gloria, ici le 21 janvier. / © FTV/ O. Faissole


Comme prévu, la vigilance orange neige et verglas a été levée à 13h. Celle pour pluie-inondation doit quant à elle perdurer au moins jusqu'à mercredi après-midi. Outre les précipitations (90 à 120 mm généralement attendus, jusqu'à 150 mm localement), Météo-France identifie deux "facteurs aggravants" :  un redoux qui devrait entraîner une fonte des neiges, contribuant "à augmenter le débit des cours d'eau", et, sur le littoral, l'impact de la houle "[gênant] l'écoulement des rivières". 
 

Tempête Gloria : vigilance sur la côte Vermeille
Reportage : O. Faissole, F. Savineau, C. Astruc.


Le pic de précipitations est donc attendu pour mercredi matin, avec l'arrivée d'orages sur le département. Les pluies pourrait se poursuivre jusqu'à jeudi. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus