Muse tête d'affiche du festival Les Déferlantes du Sud

Publié le
Écrit par Bérénice Del Tatto
Matthieu Bellamy, du groupe Muse, sera sur la scène des Déferlantes le 10 juillet prochain.
Matthieu Bellamy, du groupe Muse, sera sur la scène des Déferlantes le 10 juillet prochain. © DyD Fotografos/Geisler-Fotopress/MAXPPP

Du 7 au 10 juillet prochain, le festival Les Déferlantes du Sud aura lieu à Céret dans les Pyrénées-Orientales. De nouveaux défis s’annoncent pour les organisateurs, comme celui d’accueillir un groupe de rock international en tête d’affiche.

C’en est fini des enceintes qui crachent au château de Valmy à Argelès-sur-Mer. L’été prochain, les Déferlantes s’installent à Céret, au pied du château d’Aubiry, à 15 minutes de Perpignan. Et pas avec n’importe qui ! Le festival a annoncé sa tête d’affiche ce mardi 2 novembre : Muse.

C’est un très très bon groupe qu’on rêvait d’avoir. C’était un rêve car ça ne passait pas sur l’ancien site. Maintenant avec le nouveau lieu, les étoiles se sont alignées et on peut accueillir de tels groupes.

David Garcia, directeur et programmateur du festival

Michel Coste, le maire de Céret, ville hôtesse du festival ajoute : « Je les ai vus au parc des Princes il y a dix ans, je suis donc très content ! C’est le citoyen qui parle ici. Mais on a Muse et c’est parfait pour le territoire. »

Le festival s'aggrandit

En effet, qui dit grand groupe dit grand rayonnement. Grande logistique, aussi ! Le site de Céret comptera trois scènes, dont une sera bien occupée par le groupe britannique. David Garcia détaille : « C’est un groupe qui fait des stades, ce n’est pas un petit groupe, ni un moyen mais un très très gros groupe ! La fiche technique est chronophage. » En effet, l’organisation autour de Muse sera l’équivalent de celle de trois plus petits groupes.

Les Déferlantes marquent donc un cap avec un groupe d’ampleur international sur leur scène. David Garcia ajoute : « On a grandi en même temps que notre festival qui a 15 ans aujourd’hui. Il nous fallait des affaires un peu plus larges, là on confirme le changement avec Muse. » Le festival prend aussi du galon de par sa capacité d’accueil.

Le souhait était de faire passer le festival à une autre dimension. Avec une jauge journalière de plus de 30 000 à Aubiry, ça permet de chercher des têtes d’affiche de niveau international. 

Michel Coste, maire de Céret

La nouvelle version des Déferlantes a été imaginée pendant les deux ans de temps-mort culturel. Les équipes ont travaillé pour trouver un nouveau site car le public attendait des changements. Le directeur du festival explique : « A Valmy, on était arrivés à la limite de ce qu’on pouvait faire. Il nous fallait plus d’espace. »

Désormais, les festivaliers pourront aussi dormir grâce au camping sur place. Le Def’camp se trouve à moins de 500 mètres de l’entrée du festival et est accessible aux personnes à mobilité réduite. Le site du festival l’annonce : « Rejoins la Def’family tu ne le regretteras pas ! » David Garcia ajoute : « Maintenant on peut vivre l’expérience en 360, on veut créer une communauté pour ne rien rater et être au cœur de l’action. »

Une dizaine d’autres têtes d’affiche du festival de Céret sera annoncée le 8 novembre à partir de 20h30. Encore un peu de patience donc, avant de voir la vague des réjouissances déferler sur votre été.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.