Perpignan : 300 personnes contrôlées et 7 arrestations lors d'une opération anti-drogue et sécurité des quartiers

Une Voiture de police - image d'illustration. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Une Voiture de police - image d'illustration. / © IP3 PRESS/MAXPPP

L'opération de police dans les cités sensibles de Perpignan s'est déroulée sur 2 jours, jeudi et vendredi derniers. De la drogue a été saisie, des commerces ont été contrôlés et 7 individus, dont 2 mineurs, ont été interpellés. La police renouvellera ce genre d'opération dans les semaines à venir.

Par Fabrice Dubault


C’est sur fond de tensions entre bandes rivales se disputant le marché des stupéfiants que les policiers sont intervenus dans plusieurs cités sensibles de Perpignan.
Les effectifs du commissariat de police avaient reçu le renfort d'une unité de force mobile pour intensifier les contrôles.
 

300 personnes et des commerces contrôlés


C’est ainsi que les policiers de la Section d’Intervention, de la BAC, de la brigade canine et de la brigade motorisée du commissariat de Perpignan, renforcés par une compagnie de CRS, ont mené jeudi et vendredi derniers plusieurs opérations de sécurisation et de contrôles.
Les lieux ciblés étaient la place du Puig, la place Cassanyes, les HLM Bétriu, la cité du Champ de Mars, la résidence “Les Oiseaux”, mais aussi la cité Clodion, la cité des Baléares et la cité ensoleillée.

300 personnes et plusieurs débits de boissons ont été contrôlés et inspectés.
 

7 interpellations dont 2 mineurs


Ce déploiement de policiers a permis de procéder dans la cité du Champ de Mars à l’interpellation de deux dealers, porteurs pour le premier de 66 grammes de résine de cannabis, de 250 euros en liquide et d’une balance de précision et pour le second de 110 grammes de résine de cannabis composés de 38 doses confectionnées pour la revente, et de la somme de 540 euros en espèces.
Une réserve de doses de résine de cannabis d’un poids total de 350 grammes, au conditionnement parfaitement identique, était également découverte à proximité, dans l’ancien hammam de la cité, grâce au flair du chien anti-stup.
Enfin, un mineur de 14 ans était arrêté pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique et deux véhicules “ventouses” enlevés par la fourrière.

À la cité des Baléares, le contrôle d’un individu suspect campé devant la maison des jeunes, permettait de saisir deux morceaux de résine de cannabis, 570 euros en espèces et, dans le coffre de sa voiture, du matériel de conditionnement.

À la Place Cassanyes, le concours de policiers de la PAF amenait à l’interpellation d’un étranger en situation irrégulière et d’un individu faisant l’objet d’une fiche de recherche.

Aux HLM Bétriu, un mineur de 16 ans était interpellé après avoir été repéré grâce aux caméras de vidéo-protection municipale, en train de manipuler un pistolet automatique. L’arme se révélait heureusement factice.
Le lendemain, un dealer était interpellé au même endroit car trouvé en possession de 13 doses d’herbe de cannabis, représentant un poids de 15 grammes, et de 250 euros en liquide.

Selon le communiqué de la police de Perpignan :
 

Les policiers intervenants ont reçu un accueil chaleureux de la population et des commerçants, particulièrement satisfaits de cette action d’envergure.


Une nouvelle campagne d’opérations de police a d’ores et déjà été programmée par la Sûreté publique des Pyrénées-Orientales.
 

Sur le même sujet

Les + Lus