Armée de l'air : "on n'imagine pas toutes les possibilités qui s'offrent à nous", 40 adolescents dans un avion pour découvrir les métiers de l'aéronautique

Afin de sensibiliser à l'ensemble des métiers de l'aéronautique, l'Armée de l'air a embarqué une quarantaine d'adolescents des Pyrénées-Orientales à bord de l'un de ses avions. Ils ont pu assister à la manoeuvre délicate de ravitaillement des avions rafales et, pour certains, ont eu la vocation professionnelle.

Avant même d'embarquer, Lizon avait déjà des étoiles plein les yeux. Cette adolescente de 16 ans suit actuellement une formation au Centre départemental d'initiation aéronautique de Perpignan (CDIA 66) pour passer son brevet d'aviation (BIA). Elle fait partie des 40 jeunes du centre a avoir embarqué au sein du Phénix A330-MRTT, un avion ravitailleur de carburant. 

40 pilotes pour 4000 recrutements

Les yeux ébahis, ces jeunes roussillonais ont assisté à une manoeuvre de haut-vol réalisée par les pilotes de l'Armée de l'air : le ravitaillement d'avions rafales à 7 000 mètres d'altitude. L'opération est extrêmement délicate car le moindre mouvement peut déstabiliser le pilote et devenir dangereuse. 

Ces jeunes, agés de 15 à 18 ans, se destinent tous à travailler dans l'aviation. Même si le métier de pilote est souvent le plus connu ou celui qui fait le plus rêver, cette journée avait pour objectif de leur montrer l'ensemble des métiers qui composent le corps de l'Armée de l'air : contrôleur aérien, steward, mécatronicien...

"Cette année on va recruter une quarantaine de pilotes sur plus de 4 000 recrutements" explique l'adjudant-chef Sébastien, chef du bureau de recrutement de l'armée de l'air à Perpignan qui veut casser certaines idées reçues.

Quand on rentre et qu'on a 16 ans on n'imagine pas toutes les possibilités qui s'offrent à nous. Il ne faut pas hésiter, dans tous les cas, ils trouveront un métier qui leur correspondra.

Sergent-chef Rémy

Chef de cabine à l'Armée de l'air

Un ancien élève du CDIA 66, aujourd'hui devenu chef de cabine au sein de l'Armée de l'air, est venu présenter son parcours  : "Quand on rentre et qu'on a 16 ans on n'imagine pas toutes les possibilités qui s'offrent à nous". "J'ai passé des concours en interne et c'est grâce à ça que j'ai évolué au sein de l'Armée de l'air. Il ne faut pas hésiter, dans tous les cas, ils trouveront un métier qui leur correspondra" veut rassurer le sergent-chef Rémy. 

A l'issue de cette journée, Axel n'a plus aucun doute sur son avenir professionnel. Il a eu le déclic et fera tout pour devenir pilote de chasse. A côté de lui, Lizon est plus nuancée. Elle ne sait pas encore vers quelle profession se tourner. Quoi qu'il en soit, tous repartent la tête dans les nuages quant à leur avenir professionnels dans les airs. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité