Avions : "il faut mettre fin à ces destinations touristiques absurdes", un collectif exige le plafonnement du trafic aérien

Les membres du collectif Atterrissons d'urgence craignent de voir augmenter le nombre de passagers à l'aéroport de Montpellier. Les militants manifestent ce mercredi 13 mars devant la préfecture pour demander un plafonnement du trafic aérien de Montpellier.

"Combien de passagers aurons-nous à l’avenir ? ", s'interroge le collectif Atterrissons d'urgence. Accompagné d'associations de défense de l'environnement, le collectif souhaite interpeller l’État à ce sujet. Les militants craignent de voir trop souvent des traînées blanches dans le ciel à l’avenir.

L’aéroport de Montpellier affiche une augmentation des vols de 30% en 2026, ce qui va à l’encontre de tout ce qu’il faut faire pour le climat et la santé des riverains. Marie-Noël De Visscher, membre du collectif Atterrissons d’urgence.

Marie-Noel De Visscher

Membre du collectif Atterrissons d’urgence

Low-cost en force

D'après le collectif, l’aéroport de Montpellier tente de multiplier les destinations afin d'augmenter sa fréquentation. Les militants demandent un plafonnement des passagers à 2 000 000 par an. La limitation du nombre de mouvements permettra de réduire les nuisances sanitaires et climatiques, avancent les militants.

« Il y a aujourd’hui 29 destinations internationales, alors qu'il n'y en avait que 18 à la sortie du Covid. Il faut mettre fin à ces destinations touristiques absurdes », déclare Cathy Valat, membre du collectif Atterrissons d'urgence.

Cathy Valat

Membre du collectif Atterrissons d’urgence

En 2023, l’aéroport a enregistré 1 747 743 passagers. Le trafic de 2023 a atteint 90% du trafic de 2019. Les vols internationaux sont en augmentation. Il s’agit souvent de vols low-cost. Les militants espèrent alerter les pouvoirs publics sur l'usage de l’avion. Cette mobilisation nationale est également organisée dans plus de 20 villes en France.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité