Catalogne : associations et élus vent debout contre un projet de parc éolien dans le massif des Albères

Un projet de parc éolien est à l'étude en Catalogne. Une trentaine de mâts de plus de 150 mètres de haut que des riverains et des maires de ce territoire espagnol voient d'un très mauvais oeil au regard des richesse naturelles, géologiques et patrimoniales de ce secteur.

Un projet de parc éolien est à l'étude en Catalogne. Une trentaine de mâts de plus de 150 mètres de haut que des riverains et des maires voient d'un très mauvais oeil au regard des richesses naturelles, géologiques, patrimoniales de ce secteur des Albères.
Un projet de parc éolien est à l'étude en Catalogne. Une trentaine de mâts de plus de 150 mètres de haut que des riverains et des maires voient d'un très mauvais oeil au regard des richesses naturelles, géologiques, patrimoniales de ce secteur des Albères. © C. LLambrich/FTV

Le massif des Albères dans l'Alt Emporda en Catalogne, une zone naturelle jusqu'ici préservée mais pour combien de temps ? Depuis l'automne, une association se mobilise contre un projet de parc éolien. Avec une trentaine de mâts que les riverains refusent de voir s'implanter ici.

Des éoliennes sur cette zone, c'est inconcevable. Elles font plus de deux-cents mètres de haut en comptant les pales. Autant dire que ce serait monstrueux.

Carles Mestre, association "L'albera lliure de molins"

Et au delà de l'impact paysager, l'association dénonce les atteintes aux multiples richesses du site.

"C'est une zone peuplée mais qui possède des atouts naturels paysagers, environnementaux et géologiques. Des dolmens, des menhirs et puis la faune. C'est une zone de nidification pour la tortue méditerranéénne. Pour tous les Catalans du nord et du sud c'est un petit trésor. Ils peuvent placer les éoliennes ailleurs mais le problème est que les terrains seront plus chers", ajoute Ramon Vilardell pour l'association "L'Albera lliure de molins".

Les élus unanimement contre

Les 8 maires des communes concernées sont unanimes. Un parc éolien n'a pas sa place sur ce territoire. Le village de Capmany mise depuis plusieurs années sur son calme et son patrimoine rénové pour attirer un tourisme rural. Pour le maire, un parc éolien réduirait à néant les efforts entrepris.

On serait perdants du point de vue de l'attractivité touristique ; les caves viticoles seraient impactées, mais au delà de tout cela, c'est notre qualité de vie qui est en jeu.

Joan Fuentes, maire de Capmany.

Des arguments que les opposants comptent bien faire entendre à la Generalitat de Catalogne porteuse du projet avec l'espoir de la création d'un parc naturel qui protégerait durablement le massif des Albères.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
catalogne international espagne éolien énergie environnement vie associative société énergies renouvelables transition énergétique nature