Hérault et Gard : vent contraire pour 2 parcs éoliens, démolition à Lunas et abandon du projet à Baron

Par décision de justice, 7 éoliennes de Lunas, dans l'Hérault, doivent être détruites sous 4 mois. A Baron, dans le Gard, le conseil municipal vote contre un projet de parc éolien. La transition énergétique est loin d'être en marche !

Les 7 éoliennes de Lunas doivent être détruites (illustration).
Les 7 éoliennes de Lunas doivent être détruites (illustration). © MaxPPP

Les sept éoliennes installées sur le lieu-dit de Bernagues, à Lunas, à quelques kilomètres de Lodève, dans l’Hérault, tournent depuis 2016. Pourtant, elles vont être démolies sur décision de justice du tribunal civil. Un collectif d'associations avait demandé leur démolition pour des raisons environnementales. Il a obtenu gain de cause.

Ces éoliennes se situent sur une crête, un couloir privilégié pour les oiseaux migrateurs et elles ont déjà causé la mort de deux oiseaux appartenant à des espèces protégées : un aigle juvénile en 2017 et en 2020, un vautour moine.

Ici, vous êtes sur les crêtes de l’Escandorgue, sur les crêtes d’un massif et c’est le passage de beaucoup d’oiseaux migrateurs, ils partent du Massif central et vont jusqu’aux Pyrénées, c’est un endroit très prisé par les entreprises éoliennes parce qu’il y a du vent mais c’est aussi malheureusement les passages d’oiseaux migrateurs et des espèces protégées comme les rapaces.

Marjolaine Migraine-Villey, porte-parole du collectif pour la protection des paysage et de la biodiversité le 14/12/2020.

La démolition du parc éolien de Lunas

Le propriétaire, Energie Renouvelable Languedoc (ERL), du groupe Valeco, a quatre mois pour démonter ces mâts de 93 mètres de haut et remettre le site en état sous peine de payer 9.000 euros de pénalités par jour de retard. 

Le permis de construire de ces 7 éoliennes avait déjà été annulé à trois reprises par le Conseil d'état en 2017 mais il fallait une décision de démolition pour qu'elles soient "déconstruites". C'est chose faite depuis le 19 février 2021.

A Baron, projet retoqué par la mairie

A Baron, dans le Gard, au sud-est d'Alès, lors du conseil municipal du 17 février, le maire a affirmé son souhait de ne pas engager la commune de Baron dans le projet d'études d'un parc éolien.
Dans un premier temps, le maire était favorable à l'étude de ce projet. En octobre 2020, le conseil municipal avait même autorisé le maire à lancer les études de faisabilité du projet éolien. Mais un collectif et une pétition de 313 signatures pour ce village de 300 habitants ont fait tourner le vent.

Ce projet comprenait l'installation de cinq éoliennes se situant à l'extérieur du village, dans la forêt de Dève jusqu'au Planas, où se trouve des chènes centenaires. Le collectif a aussi mis en avant le risque de pollution de la nappe phréatique en cas de fuite du réservoir d'huile de la nacelle et l'obstruction de couloir aérien emprunté par de nombreux rapaces qui vivent dans les gorges du Gardon.

Le dossier est donc au point mort.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement éolien énergie justice société énergies renouvelables polémique transition énergétique vie associative animaux nature