Covid : en signe de protestation, des forains bloquent le péage du Boulou dans les Pyrénées-Orientales

Une centaine de forains s'est réunie ce jeudi matin à 8 heures pour mener une opération escargot sur l'autoroute A9. Les manifestants ont ensuite bloqué l'accès au péage du Boulou, dans les deux sens, pendant deux heures.

Une manifestation organisée ce jeudi matin sur l'A9 par les forains.
Une manifestation organisée ce jeudi matin sur l'A9 par les forains. © Philippe Georget / France Télévisions.
Pendant plus de deux heures ce jeudi matin, une quarantaine de camions et une centaine de forains ont bloqué l'accès au péage du Boulou, dans les deux sens. 

Avant d'occuper les voies d'accès aux automates de paiement, les manifestants ont mené une opération escargot sur l'autoroute A9, en direction de l'Espagne. Partis à 8 heures du Palais des Expositions de Perpignan, où la Foire Saint-Martin devait initialement se tenir du 24 au 22 novembre, ils ont ralenti la circulation.

Sur son compte Twitter, le préfet des Pyrénées-Orientales a alerté les usagers de la route dès jeudi matin.  En fin de matinée, le trafic a pu reprendre son cours. Les accès à l'autoroute restent toutefois perturbés.

Manifestation contre les mesures gouvernementales

Cette manifestation s'inscrit dans un mouvement national de protestation des forains contre les nouvelles mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

Pour rappel, les fêtes foraines ont été proscrites depuis quelques jours dans tous les départements placés en alerte maximale. Dès vendredi minuit, cette mesure doit s'étendre à l'échelle nationale avec le retour du confinement généralisé, annoncé mercredi soir par Emmanuel Macron.

"Lorsqu'il s'agit de se plier au confinement, et que c'est pour tout le monde, il n'y a pas de problème", explique le forain David Cohen, présent au Boulou ce jeudi matin. "Mais il y a une semaine, le gouvernement a pris des décisions discriminatoires : les forains ne pouvaient plus ouvrir, mais les parcs d'attractions si. Nous avons l'impression que les droits des forains sont constamment bafoués."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
autoroute économie transports coronavirus/covid-19 santé société manifestation social