"Ici on sépare le sel de l'eau", la Catalogne parie sur le dessalement de l'eau de mer pour lutter contre la sécheresse

La plus grande usine d'Europe de dessalement de l'eau de mer est installée près de Barcelone, en Espagne. Elle transforme l'eau salée en eau douce potable. Elle a été construite après la sécheresse qui a frappé la Catalogne en 2008. Des élus des Pyrénées-Orientales sont allés à sa découverte.

L'Espagne est le premier producteur d'eau dessalée en Europe. Un vaste plan de dessalement a en effet été mis en place à partir du milieu des années 2000 afin de remédier au manque structurel d'eau du littoral méditerranéen. Ainsi, la plus importante usine de dessalement d'eau de mer en Europe a été aménagée dans la banlieue sud de Barcelone, à El Prat del Llobregat. 

Elle fonctionne à plein régime depuis que la Catalogne connait, elle aussi, une très forte sécheresse. Cette usine installée au port de Barcelone, transforme l'eau de mer en eau potable. 

200 000 m3 produits au quotidien

"Ici, on sépare le sel de l'eau. Sur 100 litres d'eau de mer prélevés, on produit 45 litres d'eau douce", explique Laïa Hernandez, directrice de la communication d'ATL Barcelone.   

200.000 m3 d'eau douce sont produits tous les jours ici, grâce à la technique d'osmose inverse. C'est cette technique que sont venus découvrir les élus des Pyrénnées-Orientales.

Cette usine de dessalement peut par conséquent alimenter en eau 20 % de la population de Barcelone et de son agglomération, où vivent 4,5 millions de personnes. Toutefois, elle sert surtout à compléter l'eau stockée par les six barrages sur les fleuves Ter et Llobregat. Son objectif principal est de réduire les pénuries d'eau qui affectent régulièrement Barcelone et la Catalogne. 

Cette usine de désalinisation séduit les visiteurs français. 

"Cette solution est quand même à notre portée d'un point financier, d'un point de vue technique. On aura certainement besoin d'un mixe de solutions comme gérer differement l'eau qui nous arrive par les précipitations, aller chercher d'autres types de ressources en eau, et également peut-être pourquoi pas , créer cette station de désalinisation", confie Edmond Jorda, président de l'association des maires des Pyrénnées-Orientales. 

Risque environnemental ? 

Impact économique et impact environnemental, tous les thèmes sont abordés.  "Pour la saumure , est-ce vous avez pensé à un autre  type de rejet ? " interoge cet élu. 

La saumure, ce concentré de sel obtenu à la fin du processus de filtration, est rejeté en mer et préoccupe le président du parc marin.

"Rejeter de la saumure pure sur l'ensemble de la biodiversité peut à un moment donné créer des déséquilibres très forts sur le parc marin. Donc, il faut quand même explorer un peu mieux  et avoir un retour des scientifiques", s'inquiète Serge Pallarès, président du parc marin du golfe du Lion.

Cette visite à Barcelone est, pour ces élus, une première étape des solutions à envisager pour subir le moins possible les conséquences du dérèglement climatique.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité