"L'État nous doit-il quelque chose ?", "La science peut-elle satisfaire notre désir de vérité ?" : les lycéens ont planché sur l'épreuve de philosophie au baccalauréat

L'État, l'art, la nature, la science ou encore la condition ouvrière au menu des sujets du bac de philo dont les épreuves ont commencé ce jeudi 18 juin dans toute la France.

C'est parti pour l'épreuve de philosophie ! Les 28 859 élèves de terminale de l'académie de Montpellier planchent actuellement sur les sujets distribués peu après 8 heures ce mardi 18 juin.

"La science peut-elle satisfaire notre besoin de vérité ? Ou encore, "L'État nous doit-il quelque chose ?"  Un sujet choisi par Mathieu à Nîmes car, explique-t-il, "c'est un sujet très actuel. Notre devoir est de choisir l'État et qui va nous gouverner et d'appliquer les choses promises. L'État, c'est un peu notre image. C'est nous. Si on lui doit quelque chose, on se le doit aussi à nous-mêmes", commente à sa sortie d'épreuve, le lycéen nîmois.

Le travail selon Simone Weil

Parmi les sujets proposés, un texte de Simone Weil issu de "La condition ouvrière". Un texte issu de l'expérience de la philosophe en immersion dans le monde ouvrier pendant un an dans les années 30. Elle expérimente la condition ouvrière qu'elle dans toute sa dureté et avec toutes ses difficultés, dans un souci de vérité.

Un texte qui a beaucoup plus et inspiré Yaëlle, étudiante à Nîmes. "Ce texte sur le travail, la liberté, la conscience et le temps m'a beaucoup plu. J'ai parlé de Simone Weil, expliqué pourquoi elle a milité, le contexte dans lequel il avait été écrit. J'ai expliqué que le temps c'est de l'argent, la conscience c'est ce qui nous pousse à travailler. Sans elle on ne se forcerait pas, la motivation c'est souvent la rémunération et sans rémunération on ne vit pas", précise la jeune fille interrogée par notre équipe de France 3 pays gardois.

L'art ou la nature ?

Les séries technologiques devront s'intéresser à la nature. "La nature est-elle hostile à l'homme", et à l'art. Ils devront s'interroger sur l'intitulé du sujet proposé : "L'artiste est-il maître de son travail ?" à moins d'avoir choisi de commenter un texte de Platon issu des Lois datant du IV ième siècle avant J.C et bien entendu toujours d'actualité.

Sur l’académie de Montpellier, 50 415 élèves vont passer les épreuves du baccalauréat cette année. Dont 28 859 de terminale. 15 095 sont inscrits en voie générale, 6 485 en technologie et 7 279 en voie professionnelle. 23 546 élèves doivent passer les épreuves anticipées de français.

Le plus jeune candidat de l’académie est âgé de 14 ans et le plus âgé a 54 ans.

L'an dernier, le taux de réussite au bac a été de 96,1 % dans l'académie pour les élèves de filère générale. Ils ont été un peu moins nombreux à décrocher leur diplôme avec 91,2 % en voie technologique

Le calendrier

Les épreuves écrites de spécialités auront lieu mercredi 19, jeudi 20 et vendredi 21 juin. Le grand oral du lundi 24 juin au 3 juillet. Les résultats seront publiés le lundi 8 juillet et les épreuves de rattrapage suivront, du mardi 9 au jeudi 11 juillet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité