Trois grandes photographies de Yann Arthus-Bertrand, exposées dans le jardin de l’école de musique de Céret, dans les Pyrénées-Orientales, avaient été dérobées lundi 24 juillet 2023. Elles viennent d'être retrouvées en bon état sur un sentier forestier, grâce à un mail anonyme.

Ces trois photographies de Yann Arthus-Bertrand, exposées avec 17 autres clichés de paysages vus du ciel, dans le jardin de l’école de musique de Céret, dans les Pyrénées-Orientales, avaient disparu il y a trois jours.

Les organisateurs de cette exposition gratuite consacrée au célèbre photographe ont déposé plainte à la gendarmerie. Le montant du butin s'élevait à "plusieurs milliers d'euros" avait confié Claude Belime, le directeur du Centre d'art et de photographie Lumière d'encre à France 3 Occitanie.

Hier soir, vers 20 heures, un mail anonyme a été envoyé à l'adresse électronique de l'association Lumière d'encre, précisant l'endroit où ces trois photos se trouvaient, avec les coordonnées GPS d'un sentier forestier.

Nous sommes heureux de pouvoir annoncer que l'intégralité des images de Yann Arthus-Bertrand ont été retrouvées. Cet épisode met un terme à cette histoire rocambolesque.

Benjamin Le Brun, administrateur de Lumière d'Encre

Un mobile incertain

Les organisateurs de l'exposition ne comprennent pas les raisons de ce larcin : "Remord, peur, mauvais plaisantin, nous ne savons que penser". En tout cas, il a nécessité l'intervention de plusieurs personnes, car ces photos en très grand format (120 x 180) ont été installées sur des panneaux plutôt lourds.

Le vernissage avait eu lieu samedi 22 juillet en présence du photographe et de quelque 200 personnes environ.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité