Perpignan : marche blanche en hommage à un jeune de 25 ans tué en pleine rue

Le jeune Jérémy-Ahmed a été mortellement attaqué à l'arme blanche le 24 juillet dernier, dans le centre-ville de Perpignan. Ses proches ont organisé une marche blanche en sa mémoire et pour dire "plus jamais ça". 

Marche blanche à Perpignan ce lundi 3 août 2020 en hommage au jeune homme tué le 24 juillet dernier lors d'une rixe
Marche blanche à Perpignan ce lundi 3 août 2020 en hommage au jeune homme tué le 24 juillet dernier lors d'une rixe © Frédéric Savineau / FTV
L'incompréhension et la peine se lisent sur le visage des proches de Jérémy-Ahmed. Une centaine de personnes se sont déplacées ce lundi 3 août afin d'observer une minute de silence dans un coin de la rue des archers, dans le centre-ville de Perpignan, à quelques mètres du palais des rois de Majorque.

C'est là que le jeune homme a été retrouvé, le 24 juillet dernier, blessé au thorax. Il a été attaqué à l'arme blanche. Il est décédé des suites de ses blessures, à 25 ans.

Face à la douleur, amis, famille et voisins se sont rassemblés lors d'une marche blanche en sa mémoire. "Il était serviable, il portait les paniers des personnes âgées, les prenait en voiture, c'était un enfant, un homme, qui respectait autrui", se souvient Abdelkhader Boutouba, l'oncle de la victime.
 L'enquête a conduit à l'interpellation de deux personnes, qui ont été poursuivies pour meurtre et non assistance à personne en danger.

On en a marre de la violence à Perpignan, on en a marre que nos jeunes meurent comme ça, pour rien, gratuitement. Jérémy, c'était quelqu'un de très gentil. Il aimait les gens, ses amis, sa famille... On ne comprend pas pourquoi lui.

Un ami de la famille de Jérémy-Ahmed

Dans le cortège qui s'est élancé en direction de la préfecture, un même sentiment partagé néanmoins : l'espoir de voir, enfin, justice rendue.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers marche blanche société solidarité hommage violence