Cet article date de plus de 7 ans

Pas assez de policiers la nuit à Perpignan

Le syndicat Alliance Police Nationale dénonce la gestion des effectifs insuffisants qui a entraîné l'absence totale de policier sur la ville de Perpignan dans la nuit de samedi à dimanche.

Dans un communiqué le secrétaire départemental du syndicat Alliance Police Nationale, Antoine Cuevas, s’insurge contre les pratiques de l’administration concernant l’emploi au quotidien des fonctionnaires de police. 

«Comment ne pas réagir sur le fait que samedi tous les personnels de nuit ont été engagés à des taches indues, laissant une ville comme Perpignan comptant 120000 habitants sans aucune patrouille de police dans notre agglomération? Les médecins de l’unité médico-légale ne se déplaçant plus sur le commissariat afin d’autoriser un maintien en garde à vue par faute de non-paiement de leurs prestations par le ministère de la justice. Ces derniers nous demandent de nous déplacer à l’hôpital, ce qui mobilise énormément de fonctionnaires en équivalent heures.

A ce sujet, nous avons été reçus par le Procureur de la République qui comprend nos doléances et notre exaspération mais qui ne peut nous apporter aucune solution car les finances sont au plus bas.Comment ne pas crier encore au scandale quand des policiers passent des nuits entières à l’hôpital à surveiller des détenus de Perpignan pour raisons de santé ? Trop c’est trop, nous sommes un service public, au service du public. Le manque d’effectif criant sur Perpignan est le fruit de décisions politiques qui ne concernent pas le policier».


durée de la vidéo: 01 min 13
Pas assez de policiers la nuit à Perpignan

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police sécurité