• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Paul Goze président de l'USAP est candidat à la présidence de la Ligue nationale de rugby

Paul Goze - président de l'USAP, club de rugby de Perpignan - 2012. / © F3 LR
Paul Goze - président de l'USAP, club de rugby de Perpignan - 2012. / © F3 LR

Le président du club de Perpignan, Paul Goze, est candidat à la présidence de la Ligue nationale de rugby (LNR), organe régissant le secteur professionnel dont l'Assemblée élective sera réunie le 16 novembre à Paris.

Par Fabrice Dubault


Paul Goze a confirmé son intention de se présenter lors d'une réunion des présidents de club de Top 14 et de Pro D2 qui s'est tenue jeudi près de Paris, a-t-on appris auprès d'un participant. Alain Tingaud, président d'Agen est également candidat.

Patrick Wolf, actuel vice-président de la LNR et candidat pour siéger au Comité directeur dans le collège des personnalités qualifiées, est également candidat à la présidence de la LNR.

L'Assemblée générale de la Ligue (43 membres) est appelée à élire le nouveau Comité directeur le 16 novembre à Paris. Le président de la LNR sera ensuite élu par l'Assemblée générale parmi les membres du Comité directeur et sur proposition de celui-ci.
Le président sortant, Pierre-Yves Revol, élu en décembre 2008, n'a pas souhaité se représenter.

Par ailleurs, le président de Toulon Mourad Boudjellal, le président du Racing-Métro Jacky Lorenzetti et leur homologue d'Aurillac (Pro D2) Christian Millette ont retiré leur candidature pour siéger au Comité directeur de la LNR, a-t-on appris de même source à l'issue de cette réunion qui a rassemblé vingt-cinq des trente présidents de club du Top 14 et de la Pro D2.

Max Guazzini candidat

Avec ces retraits, émanant de personnes non membres du Comité directeur sortant, il ne reste plus que cinq candidats pour les cinq places dévolues aux représentants du Top 14 et trois candidats pour les trois places dévolues aux présidents de Pro D2.

Pour le Top 14, Marc Chérèque (Grenoble), Alain Tingaud (Agen), Paul Goze (Perpignan), René Fontès (Clermont) et Jean-René Bouscatel (Stade Toulousain) sont candidats.
Alain Carré (Colomiers), Lucien Simon (Aix-en-Provence) et Jean-Marc Manducher (Oyonnax) sont candidats pour la Pro D2.

Cinq candidats se sont déclarés pour les trois places du collège des personnalités qualifiées: les vices-présidents sortants de la LNR Patrick Wolff et Thierry Pérez, Jean-Pierre Lux, membre sortant et président de l'ERC, société organisatrice des compétitions européennes, mais aussi l'ancien président du Stade Français Max Guazzini et l'ancien président de Bayonne Francis Salagoïty.
Le quatrième poste, sur proposition de la Fédération, restera occupé par Jean-Paul Dumond.
Deux membres sortants du Comité directeur ne sont pas candidats: Pierre-Yves Revol et Laurent Lubrano, ce dernier élu en 2008 comme personnalité qualifiée.
Une autre réunion est prévue jeudi prochain, veille de l'Assemblée générale élective, au cours de laquelle les candidats à la présidence de la LNR exposeront leur projet.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus