Perpignan : Nouvelle manifestation contre la fin de l'exonération des charges pour les travailleurs saisonniers

Depuis 9h ce matin, à Perpignan, la sortie du péage sud de l’A9 est perturbée par une petite centaine d’agriculteurs. Comme dans d'autres départements, ils protestent contre la suppression des exonérations des charges en faveur des emplois saisonniers.

 
Depuis 9h ce matin, à Perpignan, la sortie du péage sud de l’A9 est perturbée par une petite centaine d’agriculteurs.
Depuis 9h ce matin, à Perpignan, la sortie du péage sud de l’A9 est perturbée par une petite centaine d’agriculteurs. © J. Lopez
En fin de semaine dernière, dans l'Hérault, le Gard ou les Pyrénées-orientales, les agriculteurs avaient déjà manifesté leur ferme opposition à la décision du gouvernement de supprimer les exonérations de charges en faveur des emplois saisonniers.
 


Opération de sensibilisation


Ils ont remis ça ce lundi matin, 24 septembre. A Perpignan, par exemple, une centaine d'agriculteurs venus de tout le département des Pyrénées-Orientales avec une dizaine de tracteurs, s'est d'abord réunis devant le marché de gros avant de prendre la direction de la sortie du péage sud de l'A9. Ils laissent passer les voitures au compte-goutte uniquement dans le sens Espagne - France. Ils distribuent des fruits et des légumes. Cette opération cherche à sensibiliser le public et les consommateurs.

Selon la FDSEA, la suppression de l'exonération des charges pour les travailleurs saisonniers entraînerait une augmentation de 6% des coûts de production, équivalent juste à la marge des exploitants.

Après le péage sud de l’A9, la petite centaine d’agriculteurs ont déversé des produits agricoles au rond point de l’entrée du marché au gros de fruits et légumes.
 
La petite centaine d’agriculteurs ont déversé des produits agricoles au rond point de l’entrée du marché au gros de fruits et légumes.
La petite centaine d’agriculteurs ont déversé des produits agricoles au rond point de l’entrée du marché au gros de fruits et légumes. © D. Berhault


Ils doivent ensuite se rendre en fin de matinée devant la Préfecture.


30.000 contrats dans les Pyrénées-orientales


Dans les Pyrénées-orientales, cela représente 30.000 contrats de saisonniers. Les secteur les plus impactés par la mesure gouvernementale sont l'horticulture, la maraichage et l'arboriculture. 

Des actions sont également prévues à Nîmes et comme ici à Montpellier, devant la préfecture.
Des agriculteurs manifestent devant la Préfecture à Montpellier.
Des agriculteurs manifestent devant la Préfecture à Montpellier. © L. Calmès
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social agriculteurs en colère agriculture