Perpignan : le préfet interdit aux gilets jaunes de se rassembler, ils organisent une opération ramassage de déchets

Après les violences de la semaine dernière et la mort d'un automobiliste au péage de Perpignan-sud, le préfet a décidé d'interdire tous les rassemblements de gilets jaunes ce week-end. Ces derniers ont trouvé la parade : monter une opération de ramassage de déchets.

La Préfecture des Pyrénées-Orientales avait pourtant interdit toute manifestation en lien avec le mouvement des gilets jaunes. Mais ces derniers ont trouvé une parade pour se rassembler quand même : ils ont organisé une opération de ramassage des déchets provoquant un ralentissement de la circulation.

Ils ont fait une opération escargot en ramassant tous les déchets sur la route départementale allant du Perthus au Boulou.

On commence à ramasser la France, dit un gilet jaune, on ramasse toutes les ordures et on finira à l’Elysée.


Les gilets jaunes ont déchargé leurs déchets au rond-point du Boulou, à l’emplacement de leur ancien campement détruit par les gendarmes.

On a essayé d’avoir un rendez-vous avec le préfet mais il doit avoir un planning débordé donc comme c’est notre campement et qu’ils ont l’habitude de venir nous déloger, on s’est dit qu’on allait venir mettre les déchets ici.


Après cette journée, les gilets jaunes n’excluent pas de reprendre dès ce soir leurs opérations de blocages.

Le reportage de Philippe Georget et Frédéric Savineau
 
Après les violences de la semaine dernière et la mort d'un automobiliste au péage de Perpignan-sud, le préfet a décidé d'interdire tous les rassemblements de gilets jaunes ce week-end. Ces derniers ont trouvé la parade : monter une opération de ramassage de déchets. ©France 3 LR
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité