PHOTOS. Des poteaux électriques pour sauver le rollier, l'oiseau bleu du sud de la France menacé de disparition

Le groupe ornithologique du Roussillon a lancé sa campagne annuelle de surveillance des nids du rollier d'Europe. Un oiseau migrateur qui vient se reproduire près de Perpignan grâce à des nichoirs en bois installés sur des pylônes électriques. De quoi compenser le manque d'habitat de cet oiseau.

C'est au milieu des vignes au cœur d'un vignoble de Rivesaltes qu'une équipe de France 3 Pays catalan rejoint, au petit matin, des membres du Gor 66 pour une opération très spéciale. Observer la présence d'un oiseau migrateur, le rollier. L'opération nécessite du matériel surprenant : une perche télescopique, équipée d'une caméra de recul de voiture. Objectif, glisser la caméra à l'intérieur de nichoirs en bois perchés sur des poteaux électriques.

C'est du bricolage maison. La lumière de la caméra au bout de la perche nous permet de vérifier l'état d'occupation du nichoir.

Yves Aleman, président du Groupe ornithologique du Roussillon (Gor66)

durée de la vidéo : 00h00mn21s
Une caméra montée sur une perche télescopique est introduite dans le nichoir. ©France télévisions

Espèce emblématique du pourtour méditerranéen

Le Rollier d’Europe ou Coracias garrulus est l’un des oiseaux les plus charismatiques d’Europe. Son plumage turquoise azuré en fait l’un des oiseaux les plus colorés de notre continent. Le rollier est un grand migrateur. Chaque année, il traverse le Sahara et la Méditerranée depuis l’Afrique Australe pour venir nicher et élever ses oisillons sur le continent européen, ce qui représente un exploit de plus de 6 000 km.

En général, c'est à partir du mois de mai que cette espèce débarque sur le pourtour méditerranéen ainsi qu'en Europe centrale et de l’est. Sa taille, une trentaine de centimètres de long pour 70 centimètres d’envergure. Souvent juché sur une branche, un fil électrique ou un piquet, il chasse les gros insectes tels que les sauterelles, cigales et les coléoptères.

Partenariat avec Enedis

Afin de favoriser la reproduction de cet oiseau migrateur en Pays catalan, le Gor 66 a proposé un partenariat avec Enedis pour installer des nids sur les pylônes électriques. Initié en 1990, le dispositif est le premier du genre en France.

Hélas, nos vieux arbres, nos vieilles haies disparaissent de nos campagnes et c'est un moyen de substitution les pylônes électriques, NDLR) pour ces oiseaux cavernicoles, qui nichent dans des cavités naturelles, sur des arbres ou dans des vieux bâtiments. Les nichoirs ont compensé la disparitions des sites.

Yves Aleman, président du Groupe ornithologique du Roussillon (Gor66)

Une espèce menacée à l’échelle européenne

Autrefois très abondant, le Rollier d’Europe est aujourd’hui menacé de disparition sur une grande partie de l'Europe. Il aura suffi de quelques décennies à peine pour qu'il disparaisse de la Scandinavie, d’Allemagne, de République tchèque, de Slovaquie, de Slovénie ou de Croatie. Ses populations sont en recul d'environ 20% partout en Europe ce qui lui vaut dès le début des années 2000 d'être classé sur la liste rouge des espèces menacées avec la mention "quasi menacé".

Au lancement du programme de partenariat avec Enedis il y a 30 ans, seulement une dizaine de couples de rolliers avaient été recensés dans les Pyrénées-Orientales. Aujourd'hui ils sont plus d'une centaine grâce au dispositif imaginé par le Gor66, fier que d'autres départements de l'arc méditerranéen se soient également emparés du projet pour faciliter la nidification de l'oiseau bleu et faire remonter les effectifs.

Il y a six petits rolliers, super ! Il y a des âges différents car chez le rollier la ponte s'étale sur plusieurs jours.

Yves Aleman

Mieux connaître pour mieux protéger

Tout autour de la Méditerranée, une trentaine d'oiseaux, nichant de la Camargue aux Pyrénées-Orientales, a aussi été équipée de balises GPS dans le cadre du programme Migralion. Un projet qui vise à comprendre les stratégies de migrations des oiseaux migrateurs à travers le Golfe du Lion en particulier et porté par l'Office Français de la biodiversité et mis en œuvre par deux instituts de recherches, le CEP CNRS et la Tour du Valat. 

L'oiseau a quitté les Pyrénées-Orientales en septembre, il a traversé la Méditerranée d'une traite en moins de 24h. Il a ensuite traversé le Sahara, ce qui prend un peu plus de temps, puis quasiment l'ensemble de l'Afrique pour arriver jusqu'à sa zone d'hivernage début décembre au nord-ouest du Botswana.

Florian Olivier, ornithologue (GOR66)

18 000 km aller-retour, pas moins de 17 pays traversés et de nombreuses données récoltées : distances, zones fréquentées, alimentation, hauteur de vol... mieux connaître cet oiseau, c'est aussi mieux le protéger.

Si on veut mettre en place des programmes de conservation à l'échelle de toute la biologie de l'espèce, de tout son cycle de reproduction, il faut mettre en place des actions dans ses aires de migration et d'hivernages. C'est très important pour protéger le rollier.

Florian Olivier Ornithologue (GOR66)

Environ 150 nichoirs ont été installés dans le département des Pyrénées-Orientales. En moyenne chaque année, 30 à 50 voient naître des petits rolliers. Une lueur d'espoir quant à la récupération de cette espèce sur le territoire.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité