Pyrénées-Orientales : la découverte d'un engin explosif au large de Port-Vendres modifie la pêche et la navigation

Une munition historique allemande, de type mine à orin, a été localisée le 28 septembre, au large de Port-Vendres dans les Pyrénées-Orientales. Elle gît par 25 mètres de fond dans la bande des 300 mètres du rivage. Une zone d'exclusion de pêche, de mouillage, de passage et de plongée est délimitée.

Prudence au large de Port-Vendres, une mine sous-marine de la Seconde guerre mondiale vient d'être repérée par des plongeurs du service départemental d’incendie et de secours des Pyrénées-Orientales. C'est ensuite le groupement des plongeurs démineurs de la Méditerranée qui a précisé sa localisation exacte.

L'engin se situe aux coordonnées suivantes. (WGS 84 - en degrés et minutes décimales) : Point A : 42°31,55’ N – 003°06,71’ E. Soit en face de l’Anse de la Mauresque.

Un périmètre de sécurité de 130 mètres autour de la mine a été décidé.

Un arrêté préfectoral réglemente la zone

Cette zone est désormais interdite au mouillage, à la plongée sous-marine, au dragage et à toute pêche maritime jusqu’au traitement de l’engin explosif par les démineurs.

Les interdictions édictées par l'arrêté ne s’appliquent pas aux personnels, aux navires et aux embarcations de l’État, chargés de la surveillance et de la sécurité du plan d'eau.

Attention aux contrôles, toutes infractions et intrusions dans la zone interdite sont susceptibles d'entrainer des poursuites.

Une destruction en octobre

La préfecture maritime de la Méditerranée précise que "compte-tenu de l’absence de danger à court terme et du besoin d’une intervention spécialisée de plus grande ampleur, cette munition fera l’objet d’un traitement ultérieur par contre-minage dans le courant du mois d’octobre, par des équipes spécialisées".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méditerranée mer nature sécurité société faits divers police pêche économie littoral environnement seconde guerre mondiale culture histoire