Pyrénées-Orientales : les paillotes et clubs de plage en plein air sont bondés tous les jours

Malgré la crise sanitaire, les paillotes de la côte catalane font le plein. Après une période de démarrage difficile en mai et juin, les établissements de plage ont été très fréquentés en juillet. La clientèle plébiscite le plein air et applique sans trop rechigner les gestes barrières.
Il est 13h ce lundi, c'est le coup de feu dans cette paillote du bord de mer à Canet-en-Roussillon. Impossible d'avoir une table sans réservation. Et c'est comme ça, midi et soir, depuis le début juillet.

Il fait beau, on est en pleine saison, la plage est complète, les 80 transats sont pris, la douzaine de bed aussi et on va faire au moins 120 couverts au restaurant. Ici, il n'y a pas d'effet Covid.

Fabrice Terpreau, gérant de la paillote "La Cala".

Une situation. qui contraste avec le début de saison post-déconfinement.  Ici, l'espace ne manque pas pour séparer les tables et le port du masque est bien respecté par la clientèle, lors des déplacements.

On met le masque pour se déplacer dans l'établissement mais comme on est dans un site ouvert, on n'a pas de crainte. Il y a moins de risque que dans un lieu fermé.

une touriste.

Si les touristes étrangers sont moins nombreux, la clientèle locale est bien là. Notamment en soirée mais avec des animations musicales restreintes et pas de danse.
53 paillotes se partagent le littoral catalan, dont 17 à Canet. Des établissements qui espèrent que la clientèle sera également au rendez-vous pour le mois d'août.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs emploi économie tourisme loisirs littoral aménagement du territoire environnement covid-19 santé société pays catalan