Quand les jeunes aident les séniors à faire leurs courses au supermarché

Publié le
Écrit par Fabrice Dubault et Mohamed Mezerai

Lancée en février dernier par Héloïse, jeune diplômée de 25 ans, l'entreprise Mains d'argent de Perpignan propose aux moyennes et grandes surfaces un nouveau service baptisé "Compagnons d'emplettes" pour les seniors. C'est une plateforme qui met en relation supermarchés et étudiants pour accompagner directement la clientèle dans les rayons du magasin.

Ce concept novateur, mis en place début mai dans un premier supermarché à Elne, près de Perpignan, est gratuit pour les seniors. Son nom "Compagnons d'emplettes".

Les courses intergénérationnelles

Tee-shirt "Compagnons d'emplettes" sur le dos, les 4 étudiantes sont présentes 2 matinées par semaine dans ce supermarché catalan pour aider et accompagner gratuitement les personnes âgées à faire leurs courses.

Un projet utile et inédit, le premier service intergénérationnel d'aide créé par Héloïse Lamotte, une jeune entrepreneuse qui a eu le déclic en faisant ses propres courses.

J’ai observé en faisant mes courses qu’il y avait une majorité de personnes âgées de plus de 60 ans, et que paradoxalement, les services disponibles aujourd’hui en grandes surfaces n’étaient pas adaptés à cette clientèle.

Héloïse Lamotte, créatrice de l'entreprise Mains d'argent de Perpignan.

Une aide gratuite pour les séniors

Lire la description ou la composition des produits, attraper un paquet trop haut ou trop bas, porter les courses dans les allées ou encore pousser le charriot, l’expérience plait aux étudiantes.

Zoé qui aide Christiane, retraitée, à remplir son caddie explique : "C’est vrai que dans les rayons, il y a plein de choses difficiles d’accès. Mais c’est juste pour les aider, ce n’est pas dévalorisant pour eux, c’est ça qui est bien aussi". Une aide et de beaux échanges qui font du bien aux anciens comme aux plus jeunes. "Jai perdu mes grands-parents, alors je n’ai plus trop de liens intergénérationnels. Ça me fait plaisir de rencontrer des personnes âgées, de discuter avec elles, parce que c’est une autre génération, une autre vie", témoigne Noémie.

Et c'est une aide précieuse et entièrement gratuite pour les clients. Les courses à 4 mains, ça marche !

Elle m'aide bien, moi qui suis petite, je n'arrive pas toujours à attraper les légumes et les fruits que je veux.

Une cliente retraitée utilisant les "Compagnons d'Emplettes".

Les étudiants sont rémunérés 11 euros de l’heure par le supermarché qui paye ce service. Un bon moyen de choyer et de conserver cette partie non négligeable de la clientèle.

Et l’accompagnement se fait jusqu’aux caisses pour décharger les produits et aider à remettre ensuite les courses dans le charriot.
Expérimenté tout au long du mois de juin, le concept a séduit et commence à s’installer. En juillet, l’opération a été étendue au Soler, dans un autre supermarché catalan.