Résultats Municipales à Perpignan : Louis Aliot en tête avec 35% des voix

Publié le Mis à jour le

Estimations Ipsos/Sopra Steria réalisées pour France Télévisions / Radio France / les Chaînes Parlementaires à Perpignan avait vu juste. Louis Aliot arrive en tête avec 35,66 % des voix devant Jean-Marc Pujol, maire sortant 18,44%, Agnès Langevine 14,51 % et Romain Grau 13,17 %.

 Perpignan pourrait-elle être la première ville de plus de 100 000 habitants à tomber entre les mains du Rassemblement national ? Louis Aliot caracolait en tête des sondages. L'estimation exclusive Ipsos/Sopra Steria réalisée pour France Télévisions / Radio France / les Chaînes Parlementaires confirme cette tendance.
 
Louis Aliot, liste Perpignan, l'avenir en grand (divers extrème droite):  35,2%
%Jean-Marc Pujol, liste Perpignan pour tous (Les Républicains):  18,7%
Agnès Langevine, liste Enfin l'écologie ! tout Perpignan (EELV): 14,6%
Romain Grau, liste Pour Perpignan (LREM): 12,9%
Olivier Amiel, liste Perpignan la Républicaine (divers droite) 3,3%
Clotilde Ripoull, liste Libres ! (Modem, divers) 5,9%
Pascale Advenard, liste Faire entendre le camp des travailleurs (Lutte ouvrière) 0,9%
Alexandre Bolo, liste Rassemblement pour Perpignan (divers extrème droite) 1,3 %
Caroline Forgues, liste L'alternative ! Perpignan écologique et solidaire (divers gauche) 7,2 %

Aliot demande le report du second tour


Louis Aliot demande le report du second tour. "Perpignan a besoin d'un grand changement. Néanmoins, la situation nous oblige à faire preuve de la plus grande responsabilité. Je demande à chacune et à chacun de scrupuleusement de se conformer aux directives de l'Etat. Il s'agit de notre santé". Il annonce ne plus être en campagne.
 
Jean-Marc Pujol, maire sortant estime que son score "n'est pas faible". "Il vient du fait de la division à savoir les listes de Romain Grau et d’Olivier Amiel, mes anciens adjoints. Si on additionne leurs voix, je réalise le même score qu'en 2014". 
Pour Jean-Marc Pujol, "il n’est pas question de faire un front républicain. Je parle d’un retrait républicain. En clair les listes derrière moi doivent appeler à voter pour moi au second tour. Je suis confiant". 

Cela étant, Jean-Marc Pujol se dit étonné du maintien du premier tour. 

Les résultats définitifs :



Taux de participation en forte baisse

Dès midi, le taux de participation était en forte baisse dans les Pyrénées-orientales avec 27,79% contre 20,71% soit 7 points de moins. 

-17 points


Estimation Ipsos/Sopra steria pour France Télévisions, Radio France et les Chaînes Parlementaires, le taux de participation est de 40,3% à Perpignan contre 57% en 2014, soit 17 points de moins. 

Jean-Marc Pujol, maire sortant se représente. Face à lui, 8 candidats. Perpignan est une ville au centre droit depuis 60 ans, mais la droite part divisée. Outre Jean-Marc Pujol, la liste divers droite dissidente des Républicains conduite par Olivier Amiel et celle de Romain Grau (LREM). Pour une fois, la gauche est unie à Perpignan, ou presque (la liste une liste "L’Alternative" conduite par Caroline Forgues est soutenue par La France Insoumise, PCF et NPA) mais EELV et le parti socialiste partent groupés avec Agnès Langevine.

Pour connaître les résultats de votre commune:


Au 1er tour, en 2014, Louis Aliot (de nouveau candidat) était arrivé en tête avec 34,18% des voix devant Jean-Marc Pujol (30,67%), Jacques Cresta (11,87%) et Clotilde Ripoull (9,62%). Au second tour, Jean-Marc Pujol s'était imposé avec 55,11% des voix face à Louis Aliot (44,89%)