Municipales-coronavirus à Perpignan : à peine 40% de participation (estimation)

Estimation Ipsos/Sopra steria pour France Télévisions, Radio France et les Chaînes Parlementaires, le taux de participation est de 40,3% à Perpignan contre 57% en 2014, soit 17 points de moins. Le gouvernement a instauré le stade 3 pour lutter contre le coronavirus. 
Estimation Ipsos/Sopra steria pour France Télévisions, Radio France et les Chaînes Parlementaires, le taux de participation est de 40,3% à Perpignan contre 57% en 2014, soit 17 points de moins.
Estimation Ipsos/Sopra steria pour France Télévisions, Radio France et les Chaînes Parlementaires, le taux de participation est de 40,3% à Perpignan contre 57% en 2014, soit 17 points de moins. © D. Berhault / FTVI

Le gouvernement a instauré le stade 3 pour lutter contre le coronavirus.
Population de Perpignan (source Préfecture) : 121 681 habitants au 1er janvier 2020 (date de référence stastique 1er janvier 2017) 
Nombre d'électeurs : 66 900 

22 points de moins à 17h


A 17h, le taux de partiipation dans les pyrénées-orientales est de 42,10%. C'est 22 points de moins qu'en 2014.
 

Jean-Marc Pujol est le maire sortant et il se représente. Face à lui, 8 candidats. Perpignan est une ville au centre droit depuis 60 ans, mais la droite part divisée. Outre Jean-Marc Pujol, la liste divers droite dissidente des Républicains conduite par Olivier Amiel et celle de Romain Grau (LREM). Pour une fois, la gauche est unie à Perpignan, ou presque (la liste une liste "L’Alternative" conduite par Caroline Forgues est soutenue par La France Insoumise, PCF et NPA) mais EELV et le parti socialiste partent groupés avec Agnès Langevine.

Perpignan pourrait-elle alors être la première ville de plus de 100.000 habitants administrée par le Rassemblement national (même si Louis Aliot refuse l'étiquette RN) le soir du 22 mars ? C'est tout l'enjeu de ce srutin. 

Au 1er tour, en 2014, Louis Aliot (de nouveau candidat) était arrivé en tête avec 34,18% des voix devant Jean-Marc Pujol (30,67%), Jacques Cresta (11,87%) et Clotilde Ripoull (9,62%). Au second tour, Jean-Marc Pujol s'était imposé avec 55,11% des voix face à Louis Aliot (44,89%)

Taux de participation:

Elections municipales 2014:
1er tour : 56,99%
2nd tour :  62,75 %

Elections municipales 2008:
1er tour : 55,12 %
2nd tour : 62,33 %
 
Louis Aliot a voté à Perpignan
Louis Aliot a voté à Perpignan © O. Meyer / FTVI

Les listes en 2020: 

Pour connaître le résultat de votre ville, veuillez vous diriger vers notre moteur de recherche en cliquant ici

Coronavirus:

Les présidents de bureaux de vote et personnels administratifs affectés à la tenue des bureaux de vote ont reçu des consignes très précises pour garantir la sécurité des électeurs vis-à-vis du coronavirus, à savoir :
-Affichage dans les bureaux de vote des gestes de précaution recommandés par le Ministère de la santé, à savoir : • Se laver les mains régulièrement ; • Tousser ou éternuer dans son coude ; • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ; • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
-Chaque électeur peut, s’il le souhaite, se rendre dans son bureau de vote doté de ses propres effets : stylo (bleu ou noir), gants, bulletin de vote issu de la propagande officielle reçue à domicile.
-Chaque bureau de vote sera installé de telle sorte à maintenir une distance minimale entre les membres du bureau de vote et les électeurs. Les locaux accueillant le bureau de vote seront en permanence aérés tout au long de la journée du scrutin.
-Chaque bureau sera doté de gel hydroalcoolique à disposition des électeurs, et les toilettes accessibles sur chaque site seront équipées en savon.
-Le stylo nécessaire à l’émargement (bleu ou noir), sera régulièrement nettoyé avec des lingettes, voire renouvelé par un stylo neuf. L’électeur peut utiliser son propre stylo.

Tous les moyens requis sont mis en œuvre aux fins de permettre la tenue de ces élections conformément aux instructions données. Il est rappelé que le virus ne se propage pas par l’air et que seuls des contacts directs et étroits avec une personne malade sont susceptibles de transmettre la maladie entre personnes (même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement…).
La tenue ainsi que la participation aux opérations électorales en tant que telles ne présentent donc pas de danger pour les personnes, les bureaux de vote sont des espaces ouverts non confinés, où tout rassemblement de personnes est interdit en leur sein et à leurs abords.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections coronavirus/covid-19 santé société