Une élection sans encombre à Perpignan pour Jean-Marc Pujol le maire sortant

Le désistement de Jacques Cresta (PS) a bien profité à Jean-Marc Pujol (UMP-UDI), maire sortant, réélu à Perpignan - 30 mars 2014. / © maxppp
Le désistement de Jacques Cresta (PS) a bien profité à Jean-Marc Pujol (UMP-UDI), maire sortant, réélu à Perpignan - 30 mars 2014. / © maxppp

Avec une participation en hausse, Jean-Marc Pujol, (UMP/UDI), a finalement été réélu avec une confortable majorité devant Louis Aliot, tout en profitant du désistement du candidat socialiste, Jacques Cresta, au second tour.

Par Jean-Marc Huguenin


A 20h10, ce dimanche soir, Jean-Marc Pujol sort en vainqueur de la première élection de sa carrière politique. Chez ses supporters, on est rassurés car 24 heures plus tôt, à l'heure du dépouillement, les mines étaient plutôt graves.

© F3 LR
© F3 LR

Perpignan pouvait être la 2ème ville de + 100.000 habitants à basculer dans l'escarcelle du Front National après Toulon en 1995.

Mais ici, à l'hôtel de ville comme dans l'ensemble des bureaux de vote, c'est finalement le candidat de la droite républicaine qui s'est détaché progressivement.

Pour certains, c'est un soulagement mais pas un vote d'adhésion, 55/45, au final pour Jean-Marc Pujol qui aura le triomphe modeste, Jean-Marc Pujol qui sera élu maire vendredi par un conseil municipal qui ne comptera aucun élu de gauche.

Résultats municipales 2014
Jean-Marc Pujol réélu à Perpignan

Louis Aliot battu au second tour à Perpignan


A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus