SECHERESSE. Après des pluies bénéfiques, la Catalogne assouplit encore ses restrictions mais "la sécheresse n'est pas terminée"

Les pluies des dernières semaines ont été bénéfiques en Catalogne. Le niveau des barrages remonte et le Gouvernement Catalan lève certaines restrictions relatives à la sécheresse.

"Plou, plou, plou" les paroles de cette comptine catalane, aussi célèbre que le "Il pleut bergère", n'auront jamais autant résonné positivement que ces dernières semaines. En Catalogne, les récentes pluies ont certes entraîné de violentes inondations mais ont aussi permis de remplir à nouveau les réserves d'eau qui avoisinent aujourd'hui les 37% en moyenne.

Une bonne nouvelle grâce à laquelle la Generalitat de Catalogne a autorisé l'assouplissement des restrictions sécheresse un peu partout sur le territoire (38,5% pour le barrage du Ter-Llobregat, 23% pour celui de Darnius).

Dès ce mardi, le gouvernement catalan a annoncé que la plupart des communes de la région autonome passaient de la phase exceptionnelle à la phase inférieure d'alerte, soit 202 communes, où vivent près de 6 millions de personnes, principalement dans la région de Barcelone.

Comme en témoigne la presse catalane, lors d'une conférence de presse, la porte-parole du gouvernement, Patrícia Plaja, a déclaré qu'à cette saison "il a plu plus qu'il n'aurait dû", ce qui a facilité la levée des restrictions.

Un abaissement du niveau d'alerte qui a une incidence directe sur la limite de consommation quotidienne d'eau qui passe de 230 à 250 litres par habitant dans la région de Barcelone. Cela implique également que les restrictions d'eau soient assouplies pour des usages tels que l'irrigation agricole, l'élevage, les activités industrielles et récréatives impliquant l'eau, comme le golf. Une situation qui revient ainsi à la phase entrée en crise en novembre 2022. 

Malgré tout, la porte-parole du gouvernement a souligné que "nous n'avons pas d'eau en trop" et qu'"il est donc important de continuer à économiser l'eau". Le Conseiller à l'action climatique, David Mascort a exhorté à la plus grande vigilance car "la sécheresse n'est pas terminée". Il reste dans le pays plusieurs zones préoccupantes.

Avec ces changements, qui deviendront effectifs dès lundi 24 juin, il y aura en Catalogne 13 communes (35 007 habitants) en situation normale ; 52 (785 232 habitants) en pré-alerte ; 255 (plus de 6 millions d’habitants) en alerte ; 293 (678 728 habitants) en situation exceptionnelle ; et 17 (151 516 habitants) en urgence de niveau 1.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité