Trafic de drogue et règlement de compte : un homme passé à tabac, violé et torturé par un groupe d'individus

Huit personnes ont été mises en examen, le 22 janvier dernier, pour des faits qui remonteraient à octobre 2023 et se seraient déroulés dans la cité Clodion Vernet-Salanque, à Perpignan. Il s'agirait d'une expédition punitive après une tentative d'assassinat survenue en avril 2023 dans le même quartier.

Une affaire sordide. Selon une information de Midi Libre, que France 3 Occitanie a pu confirmer auprès du procureur de Perpignan, une expédition punitive d'une rare violence se serait déroulée à Perpignan (Pyrénées-Orientales), dans le quartier Clodion Vernet-Salanque. Les faits remonteraient à l'automne 2023, dans le contexte d’une "série de règlements de compte entre deux bandes rivales" sur fond de trafic de drogue.

Au total, huit personnes, toutes connues des services de police, ont été mises en examen lundi 22 janvier 2024, notamment pour des faits de "viols", "actes de torture" et "séquestration avec violence". Parmi elles, cinq ont été placées sous mandat de dépôt (détention provisoire) et les trois autres sous contrôle judiciaire.

Vengeance après une fusillade

Pour tenter de saisir comment un tel déchaînement de violence a pu se produire, il faut remonter à avril 2023. Ce jour-là, selon les informations du Midi Libre, deux individus à motos ont ouvert le feu sur une voiture dans la cité Clodion Vernet-Salanque de Perpignan. Son occupant, gravement blessé à la tête, survivra, mais perdra l'usage d'un œil.

Cet incident serait l'élément déclencheur de l'expédition punitive menée six mois plus tard, en octobre 2023, par une douzaine de personnes contre un homme qu'elles soupçonneraient d'avoir lancé le top départ de la tentative d'assassinat.

D'abord rouée de coups par une dizaine d'individus devant une boulangerie, toujours dans la cité perpignanaise, la victime a ensuite été amenée en voiture sur un terrain vague, où elle aurait été torturée et violée. Toute la scène aurait été filmée et diffusée en ligne.

Une information judiciaire a été ouverte et une enquête est en cours.