Vaccination covid : obtenir un rendez-vous est toujours aussi difficile dans les Pyrénées-Orientales

Si vous ou vos proches avez plus de 75 ans, il est compliqué d’avoir un rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid. A Canet, la mairie se propose de faire les démarches à votre place. Sans grand succès pour l’instant à cause du manque de doses.

Si vous ou vos proches avez plus de 75 ans, il est compliqué d’avoir un rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid. A Canet, la mairie se propose de faire les démarches à votre place. Sans grand succès pour l’instant à cause du manque de doses. 
Si vous ou vos proches avez plus de 75 ans, il est compliqué d’avoir un rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid. A Canet, la mairie se propose de faire les démarches à votre place. Sans grand succès pour l’instant à cause du manque de doses. 

C'est une injection qui fait beaucoup d'envieux ! Au centre de vaccination de Saint-Cyprien,dans les Pyrénées-Orientales,  les rendez-vous s'enchaînent mais le nombre de doses de vaccin anti-covid disponibles ne suffit pas pour les personnes de plus de 75 ans de la côte Vermeille.  Pas moins de 15 000 personnes à immuniser au total.

Il faudrait au moins le double sur chaque site, on tourne à 900 patients par semaine, il faudrait être à 1 700 ou 1 800 personnes vaccinées par semaine. 

Dr Pascal Alquier Coordinateur des centres de vaccination d'Argelès et Saint-Cyprien

Des rendez-vous difficiles à obtenir 

Un manque de doses de vaccins qui entrainent un embouteillage des rendez-vous. Conséquence : de nombreux seniors prétendants à la piqûres sont en attente. A Canet, au centre communal d'action sociale, la mairie gère les rendez-vous pour se faire vacciner. Mais ce couple de retraités de 85 ans attend désespérément un créneau.

 " Nous essayons d'avoir un rendez-vous depuis 3 semaines, sans succès, "  expliquent-ils.  "Nous espérons que les rendez-vous vont se débloquer fin de semaine, voir début de semaine prochaine . Dès que l'on arrive à avoir un rendez-vous, nous vous appellerons, "  tente de rassurer l'agent d'accueil du CCAS. 

 Au téléphone aussi, les agents gèrent la pénurie,  avec 800 Canetois recensés par la mairie sur une liste, et pas un créneau obtenu en 3 semaines. " Nous avons beaucoup d'appels de personnes  inscrites depuis une quinzaine de jours voir 3 semaines et elles se demandent si elles vont pouvoir être vaccinées.  Je vérifie plusieurs fois par jour voir si il y a des créenaux qui se sont libérés ,"confirme Montserrat Colomeilla, agent d'accueil au CCAS de Canet

Dans l'attente des vaccins 

Si ses administrés doivent encore faire preuve de patience, le maire espère que la situation se débloquera à mesure que de nouvelles doses arriveront

 La solution c'est d'être patient quelques semaines et dès lors que nous aurons les vaccins supplémentaires, à ce moment là, j'ai eu l'assurance que Canet serait un centre de vaccination.

Stéphane Loda Maire (LR) de Canet-en-Roussillon 

Un enjeu vital pour la côte Vermeille où 15% de la population a plus de 75 ans, quasiment deux fois plus que la moyenne nationale. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19