VIDEO. Un requin pélerin filmé au large des côtes entre Collioure et Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales

Un requin pélerin d'une dizaine de mètres de long a été filmé au large des côtes entre Collioure et Argelès-sur-Mer. Un phénomène particulièrement rare.  

Trois pêcheurs Magid, Mathieu et Georges ont filmé dimanche 2 mai 2021, un requin pèlerin d'une dizaine de mètres de long à 1 km des côtes entre Collioure et Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales.
Trois pêcheurs Magid, Mathieu et Georges ont filmé dimanche 2 mai 2021, un requin pèlerin d'une dizaine de mètres de long à 1 km des côtes entre Collioure et Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales. © Magid Abdouallah

Trois jeunes pêcheurs ont filmé hier un requin pèlerin d'une dizaine de mètres de long, à 1 km des côtes entre Collioure et Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénnées-Orientales. Ils rentraient d'une partie de pêche, et à un kilomètre du port d'Argelès-sur-Mer, ils ont aperçu le requin au loin. 

" C'est une  belle rencontre ! On a vu ce requin au loin. Il n'était pas agressif, très lent, très majesteux . On a coupé le moteur pour ne pas l'effrayer et il s'est approché à ras du bateau à plusieurs reprises et nous avons pu le filmer, " raconte Magid Abdouallah encore sous le coup de l'émotion . " Il fallait tout de même faire attention car il pouvait nous faire chavirer...c'est un beau spectacle , émouvant. "

On peut voir des requins pélerins au large , mais aussi proche et aussi joueur, c'est très rare ! 

Magid Abdouallah, pêcheur qui a filmé le requin

 

 

Une espèce inoffensive 

Pouvant atteindre 12 mètres de long, ce requin est considéré comme le 2ème plus grand poisson vivant actuellement sur terre après le requin-baleine.

Facilement reconnaissable avec sa haute nageoire dorsale et sa bouche distendue lorsqu'il se nourrit, le requin pèlerin se rencontre dans les océans et mers tempérés. Massif, se déplaçant assez lentement et dénué d'agressivité, ce requin est parfaitement inoffensif pour l'homme. Ce géant des mers se nourrit principalement de plancton, d'algues ou bien d'animaux microscopiques qu'il absorbe par sa très large bouche.

D'après les scientifiques, c'est plutôt rare d'apercevoir un requin pélerin à cette période de l'année aussi près des côtes. 

 "C'est particulièrement rare de voir ici un requin pélerin, on en observe un ou deux tous les ans mais pas plus. Il n'est pas dangereux car il se nourrit de planctons, il ne mange pas de poisson et n'attaque pas l'homme, mais c'est un animal qui pèse plusieurs tonnes, il faut faire attention à l'approche, c'est un animal sauvage,  " explique Alexendra Rohr, chargée de missions à l'Apecs (Association Pour l'Etude et la Conservation des Sélaciens) . " On les observe plutôt au printemps sur les côtes méditerranéennes, ils se déplacent seul ou en groupe. Ils montent à la surface uniquement pour se nourrir. " 

Il n'attaque pas l'homme, mais c'est un animal qui pèse plusieurs tonnes, il faut faire attention à l'approche, c'est un animal sauvage

Alexandra Rohr, chargée de mission à l'Apecs

"Le requin devait être en train de se nourrir, il avait la gueule grande ouverte, il y a plein de plantons près des côtes cette année. Nous n'avons pas eu peur, on sait qu'il se nourrit essentiellement de plancton et n'est pas dangereux pour l'homme", se rassure Magid Abdouallah, pêcheur qui a filmé le requin.

.

D'après les trois pêcheurs, le requin ne portait ni marque ni balise. L'Apecs invite les usagers de la mer à leur signaler les requins qu'ils peuvent observer à des fins d'études de l'espèce. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature animaux