Dans les villages des Pyrénées-Orientales, un bus itinérant pour former les oubliés du numérique

Publié le
Écrit par Emma Derome, Nicolas Esturgie

Le Proxibus est une initiative pour former les personnes âgées des petites communes autour de Perpignan aux outils numériques du quotidien. Une formation de plusieurs semaines afin de développer l'autonomie de ces seniors, réduire la fracture numérique et créer du lien social. 

Ils sont six stagiaires de plus de 60 ans, tous débutants en informatique ou presque et tous résidants de ce petit village de 150 âmes. Ce mercredi 30 septembre, la première formation du Proxibus a eu lieu à Rasiguères, à 40 minutes au nord-ouest de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. 



Le but de ce petit bus connecté, installé dans la commune à l’initiative de l’association "La douce heure", est d'augmenter l'autonomie numérique des seniors et leur faciliter l'accès aux services qui nécessitent désormais de se servir d'internet (impots.gouv.fr, ameli.fr, laretraite.fr).



Les ateliers sont proposés selon un programme ou à la carte pour répondre aux besoins spécifiques des publics formés. Le bus est équipé pour fonctionner dans les communes les plus reculées.



Pour Laurette Dufranne, il s'agit également de recréer du lien social autour du bus et de lutter contre l'isolement.

 

C’est aussi l’occasion pour les gens de se découvrir autrement. Là, ils s’épaulent, se rendent des services, et c’est aussi important dans la vie d’un village.

Laurette Dufranne, directrice association La Douce Heure



Se débrouiller sans ses enfants avec son ordinateur

Une aubaine pour Jean-Luc, qui avait beaucoup de choses à apprendre encore, la soixantaine passée, sur son ordinateur. "On savait se servir un peu d’internet, chercher des trucs, ouvrir une boîte mail, mais on ne connaissait pas toutes les fonctionnalités des touches par exemple." 



Marguerite trouve ce stage très utile pour l'indépendance que cela va lui procurer. "Avant, je me reposais sur quelqu’un d’autre pour faire des choses, maintenant il faut que je sache le faire toute seule", se résolue-t-elle.

 
durée de la vidéo: 01 min 39
Le Proxibus a dispensé sa première formation à Rasiguères, un village de 150 âme, mercredi 30 septembre


Le stage comprend douze séances. Il est mis en place en partenariat avec les municipalités ou les services sociaux des communes.



"Il y a eu un appel à la population, explique Paul Foussat, maire de Rasiguères. Le bus n’a pu accueillir que 6 personnes dans un premier temps. C’est une capacité réduite de moitié puisque l’on est en temps de Covid. Mais on a une liste d’attente de 6 autres personnes pour l’instant. C’est remarquable pour un village comme le notre."



Le Proximus se rendra dans une dizaine de villages du département, comme à Err ou Les Angles. Le conseil départemental et la caisse des retraites ont financé cette opération.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité