Près de Perpignan : découverte de la grotte des Canalettes pour 5 lycéens atteints de handicap

La découverte de la grotte des Canalettes, dans les Pyrénées-Orientales, s’est faite pendant 4 heures, en binôme : un lycéen accompagne un élève en situation de handicap. / © C. Astruc / FTV
La découverte de la grotte des Canalettes, dans les Pyrénées-Orientales, s’est faite pendant 4 heures, en binôme : un lycéen accompagne un élève en situation de handicap. / © C. Astruc / FTV

Dans les Pyrénées-Orientales, 11 élèves du lycée Aristide Maillol de Perpignan ont participé au projet "5 de cordée". Ensemble, ils ont découvert la grotte des Canalettes : les lycéens valides ont aidé les lycéens non valides à surmonter leurs peurs.

Par Olivia Boisson

A quelques kilomètres de Perpignan, se situe Villefranche de Conflent, une ville au patrimoine exceptionnel. En effet, la ville est connue, entre autres, grâce aux remparts de Vauban, classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.
© FTV
© FTV

Onze lycéens catalans se sont rendus dans cette ville, pour découvrir, cette fois-ci, un autre site mythique de la ville : la grotte des Canalettes.
En binômes, les élèves, qu'ils soient valides ou non-valides, évoluent ensemble, et ce, pendant près de quatre heures.

Ils avancent au cœur de la grotte, à la seule lumière de leurs lampes frontales...

Des binômes soudés

J'avais peur de tomber... Mais je l'ai fait !
Hamida, lycéen non-valide.

Les binômes sont soudés et composés d'un lycéen valide et d'un lycéen en situation de handicap. Ensemble, ils tentent de descendre en rappel.

"Allez, viens Hamida, descendons tous les deux !" lance Hugo, son coéquipier. 

Après des minutes d’hésitation, Hamida se lance, soutenu et épaulé par son partenaire et convaincu par les autres lycéens. "J'avais vraiment peur. Mon coeur battait si fort car c'est la première fois que je fais cela... J'avais peur de tomber. Mais je l'ai fait !"

Le handicap n’est pas un frein

L’expérience est enrichissante pour tous les participants, qu'ils soient valides ou non. C’est le cas de Kyllian, atteint d’autisme. Pour ce dernier, pas facile de s'adapter à la vie en groupe. Cette expérience est devenue un défi, réalisé avec succès !

J’ai du mal avec les gens. J’ai du mal à être en groupe, mais ça s’est bien passé, il faut avoir un esprit de coopération !

Cela fait des mois que les binômes partagent ce type d'expériences… Au fil du temps, les liens amitiés se tissent. Benoît, l’accompagnateur, affirme qu’"il faut cerner la personne et trouver les mots pour lui parler."

Chacun est différent et il faut s’adapter.

Grâce à ces sorties sportives, le lycée Maillol a été labellisé par la Fédération Française de Spéléologie. Pour leur projet de découvertes en sport adapté, les élèves et leurs accompagnateurs ont été récompensés par le Sénat avec le premier prix ethic’action.


Voici le reportage complet, dans les Pyrénées-Orientales, de Philippe Georget et Camille Astruc.

 


 

Sur le même sujet

Les + Lus