Pyrénées-Orientales : la RN 116 bientôt transférée à la Région

Le Premier ministre Jean Castex et la présidente de Région Carole Delga ont récemment détaillé un projet de loi visant à transférer les nationales aux Régions. La RN116 , dans les Pyrénées-Orientales, serait la première à en bénéficier à titre expérimental. 

La route nationale 116 a été coupée dans les deux sens après le passage de la tempête Gloria - 25 janvier 2020
La route nationale 116 a été coupée dans les deux sens après le passage de la tempête Gloria - 25 janvier 2020 © Préfecture 66

Le Premier ministre a dévoilé son souhait de voir certaines portions du réseau routier national décentralisées au profit des Régions. Un processus qui entre dans le cadre du projet de loi 4D. La RN116 serait la première à en bénéficier à titre expérimental grâce à une entente avec Carole Delga.

 " La décentralisation aux Régions des lycées, au début des années 1980, a conduit à des résultats spectaculaires. Devenu Premier ministre, j’ai donc fait préparer un texte de loi –la loi dite 4D adopté par le Conseil des ministres le 12 mai dernier – prévoyant cette possibilité. J’ai proposé que la RN 116 soit parmi les premiers axes concernés par cette évolution majeure. La présidente de Région l’a accepté et je m’en réjouis vivement,"a déclaré Jean Castex 

La RN116 est une route importante des Pyrénées-Orientales, elle constitue l'axe principal pour rejoindre les stations de ski de la région depuis Perpignan. Depuis des années, des travaux sont nécessaires sur cette route qui désenclave les hauts-cantons, mais qui subit régulièrement des intempéries et des éboulements de terrains. 

 

Réactions plutôt positives 

Une nouvelle plutôt bien accueillie dans les Pyrénées-Orientales. Le sénateur LR François Calvet, fervent défenseur de la RN 116  depuis 26 ans, se réjouit du transfert de compétences.

 C'est une route qui relie la France à l'Espagne et à l'Andorre. Elle est très importante pour le développement économique. Les Régions ont plus d'intérêt et de vision du terrain. Avec l'Etat, c'est plus compliqué... même d'obtenir un virage ! 

François Calvet, sénateur LR

 

Car le dossier traîne depuis des années. Les premières études datent de 1998, elles se sont enchaînées, sans grand résultat jusqu'à ce jour. Pour le sénateur et longtemps maire du Soler, les  premiers travaux devraient permettre de désenclaver les hauts-cantons pour favoriser le développement touristique de la montagne et des stations de ski. Avec en priorité " mettre une double-voie entre Prades et Ille-sur-Têt.

 

Des inquiétudes 

LA RN116 traverse les villages sur des kilomètres. Une route centrale à laquelle il est impossible d'échapper. Et cette route unique est devenue dangereuse à certains endroits. C'est le cas à Marquixanes. Deux nouveaux tracés, l'un au nord, l'autre au sud du village ont été étudiés afin de permettre d'éviter ce point noir. Le transfert de compétences risque une nouvelle fois de changer la donne. 

Dans une lettre ouverte parue dans le journal Ouillades, l’association pour la Protection des habitants et de l’environnement de Marquixanes s'inquiètent  : " Nous attirons l’attention de nos élus et futurs élus à la région et au département, sur la problématique des travaux à réaliser et sur les financements à trouver pour la RN 116 dans son ensemble, lorsque les éboulements, les affaissements, les soulèvements de chaussée sont récurrents entraînant une succession de fermetures à la circulation sur cet axe essentiel pour le département."

Après le passage de la tempête Gloria, au mois de janvier 2020, la RN.116 a été fortement impactée. Plusieurs éboulements ont causé sa fermeture pour plusieurs mois. Les travaux ont été estimés à plus de 10 millions d’euros.

Après passage au Sénat et à l'Assemblée nationale, la Région pourrait commencer les premières études au mois d'octobre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports