Le ravisseur de Chloé est arrivé au palais de justice de Nîmes

L'arrivée de Kamel Bousserat au palais de justice de Nîmes / © Denis Pardanaud / France 3 LR
L'arrivée de Kamel Bousserat au palais de justice de Nîmes / © Denis Pardanaud / France 3 LR

L'agresseur présumé de Chloé est arrivé vers 11 h 30 au palais de justice de Nîmes. Il doit rencontrer le juge d'instruction à partir de 13 h 00 qui l'entendra pour les faits d'enlèvement, de séquestration et de viol.

Par Laurence Creusot

Le ravisseur présumé de Chloé, l'adolescente enlevée dans le Gard et retrouvée en Allemagne, est arrivé vendredi matin au palais de justice de Nîmes, pour être présenté à la juge d'instruction chargée de l'affaire
Composé de quatre motos et trois voitures, le convoi transportant Kamel Bousselat est arrivé au palais aux environs de 11h30 toutes sirènes hurlantes.
La vitre de la deuxième voiture, qui transportait Bousselat, était obturée par
une bâche de plastique gris.

L'arrivée au palais de justice de Nîmes 
Images Denis Pardanaud

DMCloud:21153
L'arrivée de Kamel Bousselat à Nîmes


L'homme devait être entendu par la juge Elizabeth Jacquot-Perrin, en charge de ce dossier.
Le procureur-adjoint de la République de Nîmes Stéphane Bertrand, qui demandera un mandat de dépôt, tiendra une conférence de presse en
fin d'après-midi.

Chloé 15 ans avait été enlevée à Barjac dans le Gard, le 9 novembre dernier.
Elle avait été retrouvée le 16 novembre en Allemagne  dans le coffre de la voiture de Kamel Bousselat.
Le suspect avait été remis mardi aux autorités françaises, plus de trois semaines après son arrestation en Allemagne. La police aux frontières l'avait pris en charge au poste frontière de Strasbourg, avant de le conduire devant un juge des libertés et de la détention de la ville.
Cet homme de 32 ans a expliqué aux enquêteurs allemands qu'il cherchait une victime et serait tombé par hasard sur Chloé, le 9 novembre. Leur parcours, en voiture, était ensuite passé par l'est de la France et l'Italie, avant de s'achever le 16 novembre en Allemagne.

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus