Cet article date de plus de 4 ans

Référendum à Béziers : le préfet de l'Hérault met en garde Robert Ménard

Le conseil municipal de Béziers doit décider ce soir de l'organisation d'un referendum à propos de l'accueil des migrants. Le préfet de l'Hérault, Pierre Pouëssel, demande au maire de retirer cette délibération de l'ordre du jour.
Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault
Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault © préfecture de l'Hérault
Dans une lettre adressée au maire de Béziers, le préfet de l'Hérault demande à Robert Ménard de retirer à l'ordre du jour du conseil municipal de ce soir la délibération concernant le referendum sur l'accueil des migrants.

Robert Ménard veut demander aux Biterrois le 8 janvier prochain si ils approuvent "l'installation de nouveaux migrants à Béziers, imposée par l'Etat, sans consultation du conseil municipal? "
Le préfet dans un courrier cité par nos confrères de la presse écrite explique que : "si cette délibération venait à être adoptée, il serait conduit à en demander sans délai la censure par le juge administratif par la voir d'un référé-suspension".

Conseil municipal attendu


Le conseil municipal doit se tenir à partir de 18 h 00 en mairie de Béziers. Robert Ménard a indiqué à la presse qu'il avait une communication à faire avant le conseil. Et une manifestation est organisée dans le même temps devant la mairie de Béziers contre l'organisation de ce referendum.
Manifestation contre le referendum devant la mairie de Béziers
Manifestation contre le referendum devant la mairie de Béziers © France 3 LR

La semaine dernière Robert Ménard avait lancé la polémique à travers une campagne d'affichage anti-migrantds titrée : "ils arrivent". Robert Ménard refuse d'accueillir 40 réfugiés de plus dans le CADA de Béziers.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration robert ménard politique manifestation économie social