RENCONTRES - Ils ont choisi de vivre en pleine nature

© Emmanuel Fillon / France Télévisions
© Emmanuel Fillon / France Télévisions

Ils ont choisi de vivre loin des autres, en pleine nature, de façon isolée. Un rêve pour certains d'entre nous. Que certains réalisent. Chaque année 100 000 citadins prennent la clé des champs. Désertent la société de consommation. Rencontres en Ariège, dans le Gers et les Hautes-Pyrénées.

Par Emmanuelle Gayet

Une cabane en Ariège ou une grange dans les Hautes-Pyrenees. Nous sommes nombreux à rêver de vivre autrement, au plus près de la nature.

Isabelle s'est installée en Ariège non loin du village de Miglos. Elle vit en quasi autarcie avec son poulailler, son potager. Après des années de travaux, elle a réhabilité sa maison et elle accueille désormais des citadins en mal de verdure avides de calme.

Emmanuel, illustrateur, a choisi de vivre en pleine forêt, dans une cabane dans le Gers, sans eau ni électricité. L'accès à sa cabane se fait à pied. Il s'est aménagé un petit "chez soi cosy", avec comme seuls impératifs de confort une douche par jour et une température agréable dans sa cabane.

Olivier, informaticien, avait le désir de rompre avec la suractivité de la ville. Un besoin impératif de se reconnecter avec la nature. Avec sa famille, il vit dans une ancienne grange rénovée et hyperconnectée, une nécessité pour son travail, en pleine montagne dans les Hautes-Pyrénées.  


De simple envie à réalité, vivre en pleine nature est une tendance qui se confirme. Gaëlle, mandataire immobilier dans le Gers, est de plus en plus sollicitée pour l'achat de biens isolés.

Karine Pellat et Emmanuel Fillon, vous racontent en 4 épisodes, la vie de "gens ordinaires", devenus des habitants "du bout du monde".
 
Ils ont choisi de vivre au bout de monde (1/4)
Ils ont choisi de vivre au bout de monde (2/4)
Ils ont choisi de vivre au bout de monde (3/4)
Ils ont choisi de vivre au bout de monde (4/4)


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus