Rentrée scolaire sous Covid : vaccination, pass sanitaire, code couleur - Quid en collège et lycée ? #OnVousRépond

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clara Delannoy

À l’approche de la rentrée, le 2 septembre, les interrogations vont crescendo. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, vient d'annoncer un nouveau protocole sanitaire dans les établissements scolaires. Obligation vaccinale ? Présentiel ou non ? Code couleur ? #OnVousRépond.

Depuis le 4 janvier 2021, en Occitanie, 71% de la population d’Occitanie a reçu sa première dose de vaccin. Par ailleurs, 56,5% des jeunes de 12 à 17 ans ont aussi reçu une première injection de vaccin. Mais l’appel reste fort pour poursuivre l’élan vaccinal, spécialement à l’approche de la rentrée de septembre.

Les interrogations sont nombreuses pour les parents, les jeunes et les enseignants qui vont prochainement reprendre le chemin de l’école. Voici les réponses à vos questions les plus récurrentes concernant le nouveau protocole sanitaire en vigueur pour la rentrée 2021.

Pourra-t-on reprendre les cours normalement en présentiel au collège et au lycée ?

OUI. Les cours reprendront normalement sauf si des cas contacts sont détectés, auquel cas les élèves pourront être écartés en fonction de leur statut vaccinal, c’est à dire que les non-vaccinés seront priés de rester à la maison et de suivre l’enseignement à distance, au collège comme au lycée. Dans le primaire, les classes seront fermées dès le premier cas de covid.

Le ministre de l'Education nationale a toutefois indiqué que l’école resterait ouverte autant que faire se peut : « Notre boussole est de maintenir ouvert l’ensemble du système scolaire ».

Comment va fonctionner le «code couleur» mis en place par le gouvernement ?

Il s'agit d'un code à quatre couleurs : le 1 correspond au vert, le 2 au jaune, le 3 au orange, le 4 au rouge. (Voir le tableau complet en fin d'article).

Dans les 4 configurations, le port du masque est obligatoire en intérieur à partir du collège.

  • Au niveau 1, le masque ne sera plus obligatoire en primaire, mais Jean-Michel Blanquer a annoncé que ce scénario était peu probable à la rentrée.
  • Au niveau 2, les activités physiques et sportives en intérieur seront possibles, mais toujours avec la  distanciation de deux mètres.
  • A partir de l’orange (niveaux 3 et 4), l’alternance présentiel/distanciel sera exigée pour les lycées quand elle sera possible. Par ailleurs, le brassage à la cantine sera limité dans le primaire.
  • Au niveau 4, l’« hybridation » (alternance présentiel/distanciel) sera systématique, avec une jauge à 50%. Seules les activités physiques et sportives en extérieur seront alors autorisées, en respectant la distanciation de deux mètres.

Le ministère de l’Education nationale a indiqué que le « passage d’un niveau à un autre pourra être déclenché au niveau national ou territorial (département, académie, région) afin de garantir une réactivité ainsi qu’une proportionnalité des mesures ». Il a par ailleurs insisté sur l’aération des salles de classe pour limiter la propagation du virus.

Selon la situation épidémique, les collèges et lycées devront se conformer strictement aux recommandations des quatre scénarios.

Le pass sanitaire sera-t-il imposé dans les collèges et lycées ?

NON. Le pass sanitaire ne sera pas obligatoire dans les collèges et les lycées. Le ministre a indiqué que « le pass sanitaire n’a pas vocation à exister dans les établissements scolaires ».

Vrai ou Faux ? La région Occitanie envisage de créer des centres de vaccination éphémères dans les collèges et lycées.

VRAI. Des centres de vaccination seront ouverts dans ou "à côté" de tous les établissements. 6.000 à 7.000 centres seront ainsi ouverts dans le pays.
Les élèves de 12 à 15 ans qui voudront se faire vacciner devront présenter une autorisation parentale écrite. Pour les 16-17 ans, le consentement de l'adolescent suffit. Des personnels médicaux scolaires et civils seront mobilisés pour la vaccination.

Le lycée peut-il imposer la vaccination aux jeunes de 16/17 ans, sans l’aval du ou des parents ?

NON. La vaccination n'est pas obligatoire, quelque soit l'âge.
Mais les mineurs de plus de 16 ans peuvent en effet décider seuls de se faire vacciner, sans autorisation parentale. Le jour de la vaccination, l'adolescent de moins de 18 ans peut venir accompagné de l'un de ses parents.

En revanche, les 12-15 ans ont toujours besoin de l’autorisation d'un seul parent ou d'une personne ayant l'autorité parentale pour se faire vacciner.

La vaccination sera-t-elle obligatoire pour les enseignants ?

NON. Jean-Michel Blanquer a écarté, pour le moment, la vaccination obligatoire pour les enseignants :
« À ce stade, ça ne nous paraît pas indispensable. Le pourcentage de professeurs se vaccinant est très important, je pense que ça a dépassé les 80%. Il faut que ce chiffre aille le plus possible vers 100% pour que nous ne devions pas aller vers l’obligation vaccinale, c’est le dernier recours », a indiqué le ministre. Sous-entendant que si le taux de vaccination n’était pas assez fort, elle deviendrait obligatoire.

Le tableau du protocole sanitaire pour la rentrée scolaire

Il s'agit d'un code à quatre couleurs : le 1 correspond au vert, le 2 au jaune, le 3 au orange, le 4 au rouge.