Romain Cazalet aurait mortellement chuté de 10 mètres

Les proches de Romain Cazalet participaient aux recherches au moment de la découverte du corps du jeune Nîmois
Les proches de Romain Cazalet participaient aux recherches au moment de la découverte du corps du jeune Nîmois

Romain Cazalet, le Gardois de 19 ans dont le corps a été découvert en contrebas du Pont Saint-Nicolas, près d'Uzès, aurait mortellement chuté de 10 mètres. Romain avait disparu depuis le 24 août. Son demi-frère, qui a fait la macabre découverte ce jeudi matin, s'est confié à notre équipe sur place.

Par Valérie Luxey

Découvert ce matin au pied d'une falaise, sous un couvert de végétation, le corps de Romain Cazalet présentait de nombreuses traces de fractures. L'hypothèse privilégiée par les gendarmes est celle d'une chute mortelle de 10 mètres, en contrebas du pont Saint-Nicolas, sur la route d'Uzès (Gard).

Disparu depuis le 24 août

C'est là que le jeune Nîmois de 19 ans avait disparu, dans la nuit du 24 août. là que son téléphone portable a cessé d'émettre après un dernier appel passé à une amie. Romain Cazalet était parti chercher de l'eau dans le Gardon à la suite d'une panne de voiture.

Intenses recherches

Depuis 4 jours, d'intenses recherches étaient menées pour le retrouver, à grands renforts de spéléologues et de chiens renifleurs.
Un appel à témoins avait été lancé et ses proches avaient distribué des affiches aux alentours du lieu de sa disparition.

La famille présente sur les lieux

Un temps suspendues, ces recherches avaient repris depuis 2 heures, ce jeudi matin, lorsque la macabre découverte a été faite.
Des recherches auxquelles participaient la famille du jeune homme. Vers 10 heures 30, c'est son demi-frère, venu spécialement de Paris pour prêter main forte, qui a découvert le corps de Romain Cazalet. Il s'est confié à nos reporters sur place: Sandrine Navas et Jean-Philippe Faure.

DMCloud:100015
Découverte du corps de Romain Cazalet
C'est le demi-frère de Romain Cazalet qui a découvert le corps du jeune homme, disparu depuis le 24 août, près du pont Saint-Nicolas, en contrebas de la route d'Uzès (Gard). Le jeune Nîmois aurait mortellement chuté de 10 mètres


Une autopsie est en cours pour déterminer précisément les causes et les circonstances de la mort du jeune NÎmois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus