Les sapeurs-pompiers du Gard en grève

Publié le Mis à jour le
Écrit par Zakaria Soullami
Rassemblement des pompiers du Gard devant la préfecture - 29 septembre 2016
Rassemblement des pompiers du Gard devant la préfecture - 29 septembre 2016 © J. Curato / F3 LR

Un mois après avoir obtenu des promesses d'embauches, les sapeurs-pompiers gardois sont toujours mobilisés. Ils seront en grève ce jeudi pour demander une amélioration de leurs conditions de travail. Ils se disent "sursollicités" concernant le secours à la personne.


Les sapeurs-pompiers du Gard ne veulent pas relâcher la pression un mois après leur dernière manifestation importante.

Les pompiers gardois toujours mobilisés


Un mois après avoir obtenu le maintien de l'enveloppe budgétaire du conseil départemental et la perspective de quelques embauches, les pompiers gardois continuent leur tour de table pour obtenir les moyens d'accomplir leur mission.

Difficile d'assumer le secours à la personne


Cette fois, ils interpellé l'agence régionale de santé. Leur principale préoccupation : le secours à la personne qu'ils n'arrivent plus assumer. Ce mercredi matin en préfecture, ils ont interpellé l'ARS sur le cas du secours à personne. Régulé par le centre 15, il représente les 3/4 de leur activité.

Un reportage de Jérôme Curato et Eric Mangani
durée de la vidéo: 01 min 40
Les sapeurs pompiers du Gard "sursollicités" en grève ce jeudi ©F3 LR

Les pompiers du Gard en grève ce jeudi


Les sapeurs-pompiers gardois ont bon espoir que leurs revendications soient entendues. La comparaison avec les autres départements de la grande région plaiderait pour un rééqulibrage budgétaire en leur faveur. Pour maintenir la pression, un mouvement de grève est annoncé pour demain jeudi au SDIS du Gard. Il devrait concerner l'ensemble des personnels et des casernes du département.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.