Sénatoriales 2020 : 9 sénateurs à élire dans l'Aude, l'Hérault et le Gard le 27 septembre

Bientôt les sénatoriales ! Il faut renouveler une partie de nos représentants d'Occitanie au Sénat. Dans l'Aude, l'Hérault et le Gard, il y a en tout 9 sièges à pourvoir. Qui s’en va ? Qui se représente ? Comment se déroule le scrutin ? Explications.

Les sénato quoi ? Encore une élection ? Mais c’est qui le candidat ?


Allez, vous n’y comprenez rien, rassurez-vous... c’est normal ! C’est notre élection la plus compliquée, mais on va vous aider à y voir plus clair.

Le Sénat, ça sert à quoi ?

Le Sénat est la chambre haute du Parlement. Les 348 sénateurs y représentent les élus locaux. Ils sont chargés de voter les lois comme les députés et d’assurer un contre-pouvoir, comme expliqué en mode express dans cette vidéo.

Ils sont élus pour 6 ans et les sièges sont renouvelables par moitié tous les 3 ans. Le 27 septembre prochain, il n’y a pas de scrutin par exemple dans les Pyrénées-Orientales et la Lozère (déjà fait en 2017).

Qui vote ?

Tous les citoyens ne peuvent pas voter pour les élections sénatoriales mais seulement ceux que l’on appelle “les grands électeurs”. En fait, rien à voir avec la taille ! Ce terme désigne ceux qui sont habilités à voter lors de ce "scrutin indirect" : élus locaux, conseillers régionaux, départementaux, députés et… quelques citoyens désignés par les conseils municipaux.


Voici à présent un focus pour l’est de l’Occitanie avec l’Aude, l’Hérault et le Gard : le nombre de fauteuils à pourvoir, les sénateurs(trices) qui quittent le palais du Luxembourg et celles et ceux qui se représentent.

 Aude : 2 sièges et le départ d’une figure

  • Roland COURTEAU, sénateur PS depuis 40 ans, tourne la page. Elu en 1980 à 36 ans, il était alors le plus jeune sénateur de France. Un parlementaire actif qui s'en va le coeur un peu gros... Comme il l'a posté sur les réseaux sociaux :
  • Gisèle JOURDA, sénatrice PS, brigue un nouveau mandat
     

Hérault : 4 sièges et des élus bien décidés à rester

  • Jean-Pierre GRAND, sénateur sortant, se représente. Il a obtenu le soutien des Républicains, un parti qu’il a quitté après 50 ans d’amours compliquées.
     
  • Henri CABANEL, sénateur sortant. Ce bitterois, dissident socialiste brigue un deuxième mandat sous l’étiquette RDSE (Rassemblement démocratique et social européen).
     
  • Agnès CONSTANT est devenue sénatrice après la privation des droits civiques de Robert Navarro en 2019. Apparentée LREM, elle se représente sans étiquette.
     
  • Marie-Thérèse BRUGUIERE, sénatrice sortante LR,  cède sa place.

Gard : 3 sièges et une place très convoitée

  • Simon SUTOUR, sénateur sortant PS, quitte le palais du Luxembourg après 22 ans.
     
  • Stéphane CARDENES, sénateur sortant, est tout neuf dans la fonction. Il a pris la suite fin juin de Pascale BORIES, devenue maire de Villeneuve-lès-Avignon. Elu sous l’étiquette LR, il souhaite conduire une liste centriste.
     
  • Vivette LOPEZ, sénatrice sortante LR, est à nouveau candidate.

Un record de candidats ?

Pour l’heure, toutes les candidatures, toutes les listes ne sont pas bouclées. Les différents partis y travaillent. La date limite de dépôt est le 11 septembre.

Et ces élections semblent aiguiser des appétits. Certains prédisent un record de candidats. En 2017 en France, ils étaient 1996 à se présenter, le chiffre le plus élevé jamais enregisté pour les sénatoriales !


Dimanche en politique 

Le premier numéro de Dimanche en politique de la rentrée 2020 est consacré aux élections sénatoriales : le Sénat, à quoi ça sert et comment ça marche ?

Invités :
François Calvet, sénateur des Pyrénées-Orientales pour le groupe Les Républicains
Gérard Delfau, ancien sénateur de l'Hérault pendant 28 ans
René Revol, maire de Grabels dans l'Hérault (La France insoumise) et grand électeur pour les Sénatoriales 2020
Emmanuel Négrier, politologue
Une émission préparée et présentée par Anne-Sophie Mandrou diffusée dimanche 13 septembre 2020 et en replay en cliquant dans le player ci-dessous :
 


 
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité