Sept hommes en garde à vue à Nîmes après un meurtre commis en 2011 à la feria

7 hommes étaient en garde à vue à Nîmes mardi en début de soirée dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un jeune homme gay lors de la Feria en juin 2011, a-t-on appris de source proche du dossier. La victime avait été retrouvée enterrée dans la garrigue nîmoise le 3 juillet.

illustration - archives
illustration - archives © afp

Au total, dix hommes ont été interpellés mardi matin dans un quartier sensible de Nîmes dans le cadre de cette affaire par quelque 130 policiers du RAID, du Groupement d'intervention de le Police nationale (GIPN), de la BRI et du SRPJ de Montpellier, a précisé cette source.

Trois d'entre eux ont été relâchés dans la journée.

La victime, un jeune homosexuel, avait disparu en juin pendant la Feria de Pentecôte.
Son corps avait été découvert dans la soirée du 3 juillet dans la garrigue à proximité de Nîmes.

Portrait de Laurent Julien, un jeune homme retrouvé enterré dans la garrigue nîmoise le 3 juillet 2011. - archives
Portrait de Laurent Julien, un jeune homme retrouvé enterré dans la garrigue nîmoise le 3 juillet 2011. - archives © F3 LR

Certaines personnes interpellées sont proches d'une mouvance radicale de l'islam, a indiqué une source proche du dossier, soulignant cependant que l'homicide n'avait a priori ni connotation religieuse ni connotation homophobe.

En garde à vue, les personnes interpellées ont gardé le silence, a encore précisé la même source. Il était possible que l'une d'elles soit remise en liberté dès ce mardi soir, a encore indiqué cette source.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enquêtes faits divers justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter