• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Solitaire du Figaro : victoire amère pour Macaire

Le navigateur a franchi le premier la ligne d'arrivée au petit matin à Dieppe (Seine-Maritime), à bord de son monocoque Skipper Hérault / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Le navigateur a franchi le premier la ligne d'arrivée au petit matin à Dieppe (Seine-Maritime), à bord de son monocoque Skipper Hérault / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

A bord de son monocoque "Skipper Hérault", le navigateur Xavier Macaire a franchi le premier la ligne d'arrivée de la Solitaire du Figaro 2015, au petit matin, à Dieppe (Seine-Maritime). Mais sa victoire pourrait lui être enlevée : il a fait une intrusion dans une zone interdite à la navigation.

Par Valérie Luxey

En principe, le vainqueur, c'est lui : Xavier Macaire, à bord de son monocoque "Skipper Hérault", a franchi le premier la ligne d'arrivée de la 4ème et dernière étape de la Solitaire du Figaro. C'était au petit matin, à 2 heures 14 exactement, à Dieppe (Seine-Maritime).  Mais pour emporter la 1ère place au classement général, cette victoire devra être confirmée.

Zone interdite

Car Xavier Macaire a pénétré dans une zone d'exclusion. Une intrusion dans une zone interdite à la navigation, devant la centrale nucléaire de Paluel, à 25 kilomètres de Dieppe, qui pourraît lui coûter cher. Le jury de la course devrait se prononcer ce jeudi sur la validité de cette victoire.
Pour emporter cette 4ème manche, le navigateur aura mis en tout 3 jours, 9 heures et 14 minutes après avoir quitté Torbay (au sud de l'Angleterre). Une étape interminable, caractérisée en grande partie par la quasi absence de vent, donnant lieu à de nombreux retournements de situation en tête de la course. 

Macaire devant Eliès, le grand favori

Ainsi, Xavier Macaire, qui pointait en 2ème position du classement général au départ d'Angleterre, à 57 minutes et 3 secondes du leader Yann Eliès (skipper de "Groupe Queguiner- Leucémie Espoir"), a finalement viré en tête, privant Eliès d'une 3ème victoire dans la Solitaire du Figaro.

Réaction de dépit

Le barreur de "Skipper Hérault" était donc un peu dépité à l'annonce de la mise en suspens de sa victoire, déclarant que cette histoire "gâche l'arrivée. ça gâche tout parce qu'à partir du moment où ce n'était pas inscrit dans les instructions de course et où il n'y a rien eu d'annoncé au briefing, j'ai gratté dedans".
Pour expliquer son choix tactique, Xavier Macaire a raconté : "Adrien Hardy [skipper de "Agir Recouvrement"] m'a dit à la radio de faire attention, [que c'était] une bouée à laisser à droite. J'ai repris mes instructions de course, j'ai bien relu et je me suis dit, je ne vois pas pourquoi il me dit ça. Et je l'ai laissé à gauche".

Réclamation en vue

Le skipper s'attend maintenant à une réclamation, même s'il plaide : "Je n'ai rien retiré comme bénéfice de passer là. Ça n'avançait à rien, si ce n'est à me créer des problèmes. Je n'en ai vraiment tiré aucun avantage".
Né à Aix en Provence il y a 34 ans, Xavier Macaire disputait là sa 5ème Solitaire du Figaro. Son meilleur classement dans cette course a été une 2ème place en 2013. Son bateau est financé par le Département de l'Hérault. 39 navigateurs avaient pris le départ de cette 46ème édition le 31 mai à Pauillac, près de Bordeaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus