• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Grisolles : l'analyse balistique ne donne aucun résultat probant

Les élèves sont revenus au collège ce lundi 21 septembre, quatre jours après qu'un élève ait été blessé par balle / © France 3 Midi-Pyrénées / Chloé Thibaud
Les élèves sont revenus au collège ce lundi 21 septembre, quatre jours après qu'un élève ait été blessé par balle / © France 3 Midi-Pyrénées / Chloé Thibaud

Deux semaines après qu'un élève ait été blessé par balle au collège Jean Lacaze de Grisolles (82), le Procureur de la République de Montauban déclare que l'expertise balistique et le contrôle des armes dans le secteur ne donnent aucun résultat probant. 

Par

L'enquête piétine...
Deux semaines après qu'un élève du collège Jean Lacaze de Grisolles dans le Tarn-et-Garonne ait été blessé par balle, alors qu'il se trouvait dans la cour de l'établissement, les expertises semblent au point mort.

Selon le Procureur de la République de Montauban, Marie-Alix Cabaut-Chaumeton, les analyses balistiques et le contrôle des armes dans un périmètre autour du collège n'ont, pour le moment, donné aucun résultat probant. 
Les recherches et les auditions se poursuivent, sur une zone plus étendue, pour tenter de retrouver l'arme - probablement un 22 long rifle - qui a blessé l'enfant à la cuisse, frôlant l'artère fémorale et occasionnant un arrêt de 40 jours. 

L'hypothèse d'un éventuel tireur de passage est évidemment envisagée. 

A lire aussi

Hérault : les Gilets jaunes à la plage et une banderole anti-LBD dans le ciel entre Palavas et La Grande-Motte

Les + Lus