La police perquisitionne chez un habitant de Moissac (Tarn-et-Garonne) et l'assigne à résidence

Une perquisition a eu lieu lundi après-midi dans le cadre de l'état d'urgence au domicile d'un Moissagais faisant l'objet d'une fiche "S" pour radicalisation. Lequel a été placé en résidence surveillée.

En vidéo, le reportage à Moissac de Pascale Lagorce et de Marc Raturat :
Une perquisition a été menée chez un habitant de Moissac fiché "S" qui a été placé en résidence surveillée

Dans le cadre de l'état d'urgence décrété samedi, aidés par les gendarmes, les agents du renseignement intérieurs du Tarn-et-Garonne ont perquisitionné, lundi en fin d’après-midi, le domicile d'un habitant de Moissac. Ce dernier, un jeune homme, était surveillé depuis plusieurs semaines, et fait l’objet d’une fiche «S» pour radicalisation islamique. La perquisition de son domicile n’aurait rien donné. Mais il a été soumis à une assignation à résidence. 

LIRE ICI LES ARTICLES SUR LES ATTENTATS DE PARIS