Après une vidéo de l'influenceur d'extrême-droite Papacito, un maire menacé de mort

Les violences contre les élus s'enchaînent, en Occitanie. Après les pressions sur les maires de Réalmont (Tarn) et Saint-Lys (Haute-Garonne), celui de Montjoi (Tarn-et-Garonne), Christian Eurgual est aujourd'hui menacé de mort. Dans une vidéo cumulant près de 500 000 vues, le YouTubeur d'extrême-droite, Papacito, s'en prend directement à l'élu.

Il avait déjà été séquestré à deux reprises, il est aujourd'hui menacé de mort. À Montjoi (Tarn-et-Garonne), le maire, Christian Eurgal n'en finit plus d'être pris pour cible. Cette fois, c'est le YouTubeur d'extrême-droite, "Papacito" qui s'en prend à lui, dans une vidéo produite avec le média d'extrême-droite Valeurs Actuelles.

Le natif de Toulouse, connu pour ses positions radicales et ses appels à la violence, y dresse le portrait peu élogieux du maire de Montjoi, contre qui il souhaite mener une "croisade".

"Infestation de fouines à Montjoi"

Accompagné de Pierre Guillaume Mercadal, un agriculteur local, éleveur de cochons laineux, il dénonce la corruption supposée du maire de la commune. Ce dernier y est comparé à une fouine, faisant passer ses intérêts personnels et ceux de riches habitants, avant ceux de sa commune.

Il apparaît même sur la vidéo, dans son bureau, face au YouTubeur et à l'agriculteur, venus pour poser "des questions dérangeantes". L'édile fait le choix de ne pas leur répondre, puis de rester dans son bureau au moment où une personne déguisée en fouine fait irruption dans la pièce et mime une bagarre avec les deux protagonistes. 

Des menaces et des actes

Publiée le 11 mai dernier, la vidéo cumule plus de 470 000 vues et les commentaires laissés sur la plateforme de diffusion sont admiratifs de la "dénonciation des injustices faites par ces fouines" peut-on notamment lire.

Dans un article de nos confrères de La Dépêche, le maire dit avoir été victime de menaces de mort et de menaces de viol à la suite de cette publication. Dans cette dernière, une scène de sexe violente est d'ailleurs mimée avec la fouine. En plus de ces menaces, plusieurs dégradations ont eu lieu dans la commune. La mairie ainsi que la maison d'un administré ont fait l'objet de vandalisme. Christian Eurgual, que nous avons contacté sans succès, serait, depuis, placé sous protection.

Un contexte tendu pour les maires

De nouvelles violences contre un élu de la République qui ne sont pas sans rappeller la pression exercée sur les maires de Realmont (Tarn) et Saint-Lys (Haute-Garonne) sous fond d'accueil de réfugiés. Des pressions, et même des violences, encore initiées par des groupuscules d'extrême-droite. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité