Conséquence de la canicule : EDF arrête les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne

EDF va arrêter deux réacteurs de la centrale de Golfech en raison de la canicule. L’électricien utilise en effet l’eau de la Garonne pour refroidir les réacteurs avant de la rejeter, mais elle ne doit pas dépasser une certaine température.

Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne.
Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne. © P.Pavani/AFP
EDF a annoncé ce lundi que les deux réacteurs nucléaires de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne) seraient arrêtés en raison de la canicule.
Leur redémarrage est prévu au mieux le mardi 30 juillet.

"La date de fin de cet arrêt pour contraintes environnementales correspond à la fin des prévisions de température disponibles. Cet arrêt est susceptible de se prolonger", a précisé EDF.

Comme le précise l'entreprise sur son site internet, la centrale "occupe une superficie de 200 hectares en aval du confluant du Tarn et de la Garonne, entre Toulouse en Agen."

La centrale utilise l'eau de la Garonne pour refroidir les réacteurs mais il est interdit de rejeter de l'eau au delà d'une certaine température.

Pour EDF même si c'est une première pour la centrale de Golfech, l'arrêt de réacteur en raison de la chaleur n'est pas un événement en soi. Cela arrive régulièrement et "la centrale y était préparée", nous a indiqué le service de presse d'EDF.

Depuis quelques années, plusieurs épisodes de canicule ont déjà eu lieu et "les conséquences pour la production d'électricité sont très marginales", nous a indiqué le service de presse qui précise que cela correspond en moyenne à une baisse de production de 0,3 %.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société canicule météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter